Ligue 2: La 1ère phase a rendu son verdict.. Le CS Chebba, la grande révélation, l’ASM et l’OB les grands perdants - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Ligue 2

Ligue 2: La 1ère phase a rendu son verdict.. Le CS Chebba, la grande révélation, l’ASM et l’OB les grands perdants

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة
L’arbitre Yosri Bouali, parmi les victimes: Actes de violence à Jendouba
Ligue 2: La 1ère phase a rendu son verdict.. Le CS Chebba, la grande révélation, l’ASM et l’OB les grands perdants

Le rideau est tombé sur la première phase du championnat de la Ligue 2. Le verdict n’a pas été comme celui attendu avant le coup d’envoi au mois de septembre.

La grande surprise de ce premier tour est venue du CS Chebba cette jeune équipe venue tout juste d’accéder en Ligue 2 et qui a tenu tête aux gros cylindrés de son groupe pour faire valoir des arguments solides et jouer sans complexe face à des équipes plus huppées pour finalement terminer le parcours en tête du classement après avoir fait étalage de son savoir-faire tout au long de cette phase ponctuée par une brillante victoire face à l’Olympique de Sidi Bouzid. 

Mohamed Mkacher qui a été l’un des rares entraîneurs à avoir conservé son poste était un entraîneur heureux au coup de sifflet final du match face à Sidi Bouzid. Il devait déclarer que cette consécration est le fruit d’un travail collectif accompli par le bureau directeur qui a offert toutes les conditions au staff technique tout en ramenant des joueurs de métier qui sont parvenus à mettre leur expérience au service du groupe. Il devait conclure que son équipe est capable de jouer sur le même rythme et de confirmer ses prétentions de faire partie de l’élite lors du prochain exercice. 

Mkacher n’était pas le seul entraîneur heureux vendredi. Maher Guizani était également aux anges après la victoire de son équipe le CSH Lif à Jendouba, une victoire qui a conicidé avec la défaite du SAMB et qui a qualifié l’équipe banlieusarde au bénéfice des confrontations directes entre les deux équipes. Guizani qui a pris le train en marche a gagné son pari et il n’a pas manqué de le souligner à la fin de la rencontre, tout en reconnaissant qu’il a bénéficié d’un concours de circonstance. Il devait ajouter que la chance ne souri qu’aux audacieux et ses joueurs ont en fait preuve face à JS trouvant assez de ressources morales pour parvenir à l’emporter et assurer une troisième victoire en déplacement. L’entraîneur hammam-lifois a reconnu que ses joueurs ont tremblé à plusieurs reprises sous le coup de la pression, mais les choses vont certainement changer lors des play-offs, car après cette « remontada » ils doivent comprendre qu’ils sont capables de se faire une place sur le podium. 

Le SR Sports ne croyait pas beaucoup au passage aux play-offs, surtout que les cheminots n’ont pas été des plus braillants tout au long de cette première phase. Mais ils ont eu le mérite de gagner les deux matchs qu’il ne fallait absolument pas perdre. Celui contre l’ASM et celui de vendredi  face à El Gawafel.  Farouk Trabelsi, appelé à la ressource pour conduire l’équipe lors de ce match après le départ de Karim Dalhoum, a réussi à insuffler aux joueurs cette rage de vaincre qui leur a permis de s’imposer contre l’EGSG après avoir subi tout au long de la rencontre la pression de l’autre match de Korba.

Si l’ESOB, l’UST et le CSHL vont continuer à  rêver de retrouver au mois de mai l’élite, l’AS Marsa et l’O. Beja ont connu d’autres fortunes. Les marsois ont fait figure de favoris tout au long du parcours, mais ont trébuché lorsqu’il fallait s’imposer. Les marsois ne peuvent de toute façon que se prendre à eux-mêmes. Alors qu’ils avaient toutes les cartes en main, ils ont concédé le match nul à La Marsa contre l’AS Kasserine, puis ont raté un penalty aux dernières minutes de leur match à Korba, soit 4 points de perdus qu’ils regretteront longtemps. 

Mais si l’ASM doit se résigner à refaire sa classe en Ligue 2 la saison prochaine, l’O.Béja a payé les frais d’erreurs administratives en début de saison qui lui ont coûté 6 points au classement, de quoi lui assurer une présence aux play-offs sans encombre. Toutefois le fait est là et les cigognes évolueront en Ligue 3 lors du prochain exercice. Un coup dur qui demande une prise de conscience de toutes les parties prenantes afin que l’OB retrouve au plus vite son véritable standing.

L’OB accompagnera Zarzouna habitué à faire l’ascenseur, l’AS Djerba une année auparavant candidat à l’élite pour avoir joué les play-offs et l’AS Ariana une véritable école de football qui a enfanté de grands joueurs à l’instar du seul ballon d’or africain tunisien, Tarak Dhiab. Mais les Arianais ont démontré dans un passé récent qu’ils sont capables de refaire très vite surface.

Place maintenant aux play-offs dont le tirage au sort a été fixé par la LNFP au vendredi prochain à partir de 21.00 et que la compétition débutera le vendredi 16 du mois courant. Pour les autres équipes elles seront au repos pendant 7 mois.

M.R

 

L’arbitre Yosri Bouali, parmi les victimes: Actes de violence à Jendouba

Une fin en coup de poisson de la rencontre  à Jendouba qui a opposé l’équipe locale au CSH Lif. Cette rencontre à haute tension a connu différents événements regrettables. Déjà le penalty accordé par l’arbitre de la rencontre a provoqué la colère des locaux et de leur président qui selon des témoins présents au stade a agressé verbalement l’arbitre de la rencontre Yosri Bouali. Le match arrêté pour plus de 10 minutes a finalement repris. Mais la violence allait se manifester de nouveau à la fin de la rencontre. Le président de JS révolté, s’est emporté à nouveau sur l’arbitre .Entretemps, d’autres personnes ont envahi les vestiaires  et agressé le corps arbitral, déchiré les documents officiels, licences et feuille de match selon Iouaz Trabelsi , patron des arbitres dans son intervention sur les ondes de « Radio Jeunes ». 

Toujours selon Trabelsi une plainte a été déposée contre le président de JS, entretemps, la LNFP et la FTF auront à statuer sur le dossier de ce match pour prendre les mesures qui s’imposent.

Par contre à Béja, le président du SAMB a fait preuve de haute qualité sportive en reconnaissant la défaite de son équipe face à l’équipe locale, tout en souhaitant bonne chance aux trois équipes de son groupe et particulièrement le CSHL pour avoir joué ses chances jusqu’au bout et a réussi à remporter un défi bien difficile.

M.R

 

Vendredi prochain, tirage au sort de la phase des Play-offs

La LNFP a annoncé la date du tirage au sort de la phase des play-offs en Ligue 2.

La cérémonie aura lieu vendredi prochain 9 mars, à partir de 21h00.

Il est à rappeler que les équipes qualifiées pour cette phase sont l’US Tataouine, l’EGS Gafsa, le Sfax Railways Sports, le CS Chebba, l’Olympique de Sidi Bouzid et le CS Hammam-Lif.

Mots-clés: