3ème Nuit des Panthères: France-Tunisie, le 10 mars, à Bellengreville - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
21
2018

Boxe

3ème Nuit des Panthères: France-Tunisie, le 10 mars, à Bellengreville

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة
3ème Nuit des Panthères: France-Tunisie, le 10 mars,  à Bellengreville

Le président de l’Asssociation de Carthage ,Azdine Ben Yacoub, a tenu une conférence de presse pour présenter la 3 ème Nuit  des Panthères qui oppsera la Tunisie à  la France. cet événement de boxe  , aura lieu le samedi 10 mars , à Bellengreville (Normandie-France), soirée concoctée par   Romuald Roques..

A ce propos Ben yacoub a souligné ceci: «  je crois que la 3 ème Nuit des Panthères  est plus  qu’un gala de boxe, le rendez-vous de Bellengreville sera l’occasion de tisser davantage les liens d’amitié entre Tunisiens et Français.  C’est notre  objectif de cette soirée  qui aura lieu le 10 mars au Gymnase de Bellengreville.  Cette 3ème Nuit des Panthères opposera des boxeurs tunisiens et français qui se croiseront pour la sixième fois, après s’être donnés rendez-vous à Gabès, M’Saken et à Bellengreville également. 

 

Sept combats  au programme

«Pour nous, tous les prétextes sont bons pour parler de la Tunisie. L’organisation de cette 3ème Nuit des Panthères s’inscrit dans cette perspective. C’est à travers le sport et la culture que nous pouvons donner une belle image sur notre beau pays  malgré  que je réside en France mais la Tunisie reste toujours dans mon cœur pour cela je continue à organiser ces événements comme championnat d’Afrique de boxe qui aura lieu le 14 avril prochain à M’Saken. Notre devoir est de soigner l’image de de notre cher  pays.  Cet évènement sera une occasion, non seulement, de parler de la boxe tunisienne mais aussi de promouvoir le tourisme tunisien et de redonner confiance à la destination Tunisie tout en ouvrant de nouveaux horizons pour les relations d’amitié entre la Tunisie et la France  », affirme Azdine Ben Yacoub, 

Des combats homologués

De son côté,  Nasreddine Nsibi membre de l’association de Carthage a insisté  sur le sérieux de cette compétition : «Nos boxeurs n’iront pas en France pour faire de l’exhibition ni du tourisme ni   encore pour faire de la figuration, mais pour remporter des ceintures et hisser haut le drapeau national. Les sept combats programmés sont homologués par la Fédération française de boxe….». 

Côté français, l’organisateur Romuald Roques, s’est dit honoré d’organiser pour la 3ème  fois cet évènement qui sera un “plateau élevé réunissant des athètes triés sur le volet”. “Ce sera une occasion, a-t-il ajouté, de développer le niveau des athlètes, promouvoir ces disciplines et nouer des liens d’amitié entre les deux pays.

: «Les boxeurs tunisiens gagneront sans doute en expérience en disputant ce genre de combats. Nous aussi, nous avons beaucoup à gagner de cet échange avec nos amis tunisiens. Nous sommes heureux de pouvoir accueillir les boxeurs tunisiens, chez nous à Bellengreville» 

Monia SOULA