Sur le vif: Transports publics.. Les droits des femmes ne sont pas respectés - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

Sur le vif

Sur le vif: Transports publics.. Les droits des femmes ne sont pas respectés

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة
Sur le vif: Transports publics.. Les droits des femmes ne sont pas respectés

Les résultats d’une étude réalisée dans le cadre du projet «pour des villes sécurisées qui tiennent en compte les besoins des femmes dans les délégations du Bardo, El Mourouj et Beni Khiar ont révélé que les droits des femmes ne sont pas respectés dans les moyens de transport public, a indiqué Hend Bouziri, présidente de l’association «Tunisiennes». 

Lors de la cérémonie de clôture du projet lancé au mois de mars 2016 en collaboration avec l’organisation Action Aid, l’intervenante a signalé que le non-respect de ces droits influe sur la situation de la femme dans la société en général et limite ses droits civils, politiques, sociaux, économiques et culturels dans tous les espaces. 

Elle a, en outre, signalé que ce projet citoyen vise à lutter contre la discrimination à l’égard des femmes et à faciliter son accès à tous les services à travers la sensibilisation des responsables des collectivités locales, des établissements publics et des instances législatives nationales à l’importance de garantir des services qui tiennent en compte le genre social. 

Dans ce contexte, l’association a appelé le ministère du transport à renforcer l’installation des caméras de surveillance dans les moyens de transport pour enregistrer les actes de violence ou d’harcèlement visant les femmes afin de les inciter à signaler ces abus. 

Par ailleurs, le ministère de l’intérieur a été appelé à bien accueillir les femmes victimes de tels actes de violence ou d’harcèlement et à répondre rapidement à leurs plaintes. 

L’association a aussi appelé le ministère de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées à lancer des campagnes de sensibilisation dans les moyens de transport publics et dans les stations pour inciter les femmes à l’importance de signaler les abus. 

L’accent a été également mis sur la nécessité d’intégrer l’approche genre dans les programmes scolaires

Créée en mai 2011, l’association «Tunisiennes» œuvre à renforcer l’autonomisation des femmes et à promouvoir sa participation effective dans la vie publique pour garantir l’égalité des chances entre l’homme et la femme dans la société.