Candidatures aux élections municipales: 2068 listes acceptées et 106 refusées - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Elections municipales

Candidatures aux élections municipales: 2068 listes acceptées et 106 refusées

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة
Candidatures aux élections municipales: 2068 listes acceptées et 106 refusées

Lors d’un point de presse tenu, hier, à Tunis, le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Mohamed Tlili Mansri, a révélé que 2068 listes de candidats aux prochaines élections municipales du 6 mai 2018 ont été acceptées, soit 95,12%, contre 106 listes refusées, soit 4,88%.

Mohamed Tlili Mansri a indiqué que le nombre des listes acceptées se répartit entre 156 listes présentées par des coalitions, 1053 listes présentées par des partis politiques et 859 listes présentées par des indépendants.

Le nombre des candidats s’élève au total à 53 855 dont 1740 handicapés. On compte 45 150 candidats dans les listes principales et 8705 dans les listes complémentaires.

Cependant, toutes les municipalités, au nombre de 350 restent couvertes. Le mouvement Ennahdha est, désormais, le seul parti politique qui soit présent dans toutes les municipalités. En effet, d’après le classement des partis politiques en fonction du nombre des listes acceptées, ce mouvement arrive en tête avec 350 listes, talonné par le parti de Nida Tounès avec 345 listes,  puis viennent le Courant démocratique avec 69 listes, le mouvement Machrou3 Tounès avec 65, Tounès Al Irada avec 46, Afek Tounès avec 43, et les autres partis.

S’agissant des coalitions de partis, le Front populaire vient en tête avec 119 listes acceptées, suivi par l’Union civile avec 34 listes et la coalition des Forces démocratiques avec 3 listes.

Le président de l’ISIE a indiqué que l’examen des listes concernant la conformité aux conditions et aux règles à remplir s’est déroulé du 23 février au 1er mars, ajoutant que les contestations auprès du Tribunal administratif en ce qui concerne les listes refusées seront recevables du 2 au 7mars , tandis que leur examen par le Tribunal administratif et ses chambres régionales s’étendra sur un mois, au terme duquel sera connu le nombre définitif des listes acceptées et refusées. Il a exprimé la volonté de l’ISIE de respecter les décisions du Tribunal administratif tout en défendant ses propres décisions.

Les motifs du refus sont nombreux. 24 cas, soit le plus grand nombre, ont été refusés parce que la liste comportait un nombre de candidats inférieur au nombre légalement requis.3 cas ont été refusés parce que les listes n’ont pas respecté le principe de la représentation des jeunes, ne comportant pas de candidats âgés de moins de 35%. Des listes ont été refusées parce qu’elles comportaient des candidats qui ne sont pas inscrits dans les listes des électeurs, alors que d’autres ont été refusées parce que les partis politiques ou les coalitions qui les ont présentées n’ont pas respecté la règle de la parité horizontale entre hommes et femmes, c'est-à-dire la présidence des listes, à l’échelle nationale.

   S’agissant de la répartition des listes refusées selon la nature des listes, il y a eu 39 listes refusées, présentées par des partis politiques, contre 20 présentées par des coalitions et 47 par des indépendants. La circonscription électorale de Tunis II a enregistré le plus grand nombre de listes refusées, soit 11 listes, suivie par Gafsa, Kairouan et Sidi Bouzid avec 8 listes refusées alors que le plus petit nombre, soit une seule liste refusée, a été enregistré dans la circonscription de Manouba.

Salah BEN HAMADI