De partout… De partout… - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
26
2018

De partout

De partout… De partout…

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة
Il a vécu dans une grotte

Harmonisation de projets de lois

Une séance de travail consacrée à l'harmonisation des projets de lois en cours d'élaboration, notamment, le projet de loi relatif à l'économie sociale et solidaire et le projet de loi sur le régime de l'initiative privée, a été organisée, vendredi après-midi, au siège du ministère de la Justice. 

La séance de travail coprésidée par MM. Ghazi Jribi et Faouzi Abderrahmane, respectivement, ministre de la Justice et ministre de la Formation professionnelle et de l'emploi, a permis de mettre l'accent sur l'importance d'améliorer des textes juridiques et d'en garantir l'efficacité. Le but étant de contribuer à la célérité des transactions économique et à la promotion de l'employabilité, souligne un communiqué du ministère de la Justice.

Ont pris part à la séance de travail, la secrétaire d'Etat à la formation professionnelle chargée de l'Initiative privée, Saida Ounissi, ainsi que plusieurs cadres des deux ministères.

 

2ème laboratoire FabLab

Le deuxième laboratoire FabLab, un espace de découverte des compétences des jeunes de la région intéressés par le numérique et le développement de leurs capacités scientifiques, en concrétisant leurs idées par des projets réels, grâce à l'utilisation des moyens numériques modernes, a été ouvert, vendredi, au collège pilote de Gabès. 

Cet espace, ouvert par le ministre des Technologies de la communication et de l'économie numérique Anouar Maarouf, s'inscrit dans une initiative lancée par Orange Tunisie et la Fondation Orange ainsi que l'Association "Jeunes sciences" de Tunisie (AJST) .

Le laboratoire scientifique, qui comprend les derniers appareils numériques, tels que les imprimantes tridimensionnelles, les découpeuses au laser, les unités de numérisation 3D et autres, est ouvert aux jeunes entrepreneurs, aux étudiants, aux élèves et aux jeunes passionnés par le monde de l'innovation numérique. Il offre également, à ces jeunes, un encadrement assuré par une équipe d'experts.

 

Des emplois pour 30 jeunes de Tataouine

La compagnie pétrolière autrichienne OMV s’est engagée à recruter 30 jeunes issus de la région de Tataouine, avant le 20 mars courant, a affirmé une source officielle au gouvernorat.

Cette décision a été prise suite à une réunion, tenue jeudi, entre le gouverneur de Tataouine et des représentants de la compagnie. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en application de l’accord d’El Kamour signé, le 16 juin 2017, entre le gouvernement et la coordination du sit-in d’El Kamour.

La réunion a porté également sur les moyens de promouvoir l’emploi des diplômés en chômage dans la région et la participation des sociétés locales aux actions de services et de sous-traitance, a ajouté la même source.

En mai 2017, la compagnie OMV a évacué 700 employés affectés à ses projets dans le Sud tunisien suite aux mouvements sociaux.

 

Arrêt de la circulation au Bardo, en face de l’ARP

La Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a annoncé l’arrêt de la circulation pour tous les usagers de la route, aujourd’hui, à partir de 7h00 et jusqu’à 14h, au Bardo, au niveau de la route au point kilométrique (900+5), en face de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et à côté de la station de métro.

La SNCFT a expliqué dans un communiqué publié hier, l’arrêt de la circulation, par la réalisation de travaux d'asphaltage de l’intersection de la voie ferrée avec la route au point kilométrique 900+5, au Bardo.

 

Recensement dans le secteur agricole

Le premier recensement général dans le secteur de l’agriculture sera lancé, au mois d’octobre 2018, et les résultats seront dévoilés, vers la fin de 2019, par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Le Directeur Général des Etudes et du Développement Agricole au ministère, Abdelhalim Gasmi, a déclaré à l’Agence TAP que l’objectif est de recenser le nombre des agriculteurs et des exploitations agricoles, outre la collecte des données précises sur le secteur agricole afin de favoriser la mise en place des nouvelles stratégies sur les plans national et régional.

Il a, dans ce cadre, souligné que la Tunisie ne dispose pas de données précises et détaillées sur le secteur agricole, ajoutant que le dernier recensement datant de 2005, a révélé que le secteur compte 516 agriculteurs.

 

Il a vécu dans une grotte

Un quinquagénaire, Mabrouk Kharchoufi, a vécu l’abandon, la désuétude et la pauvreté, à la suite de son incapacité physique et de l’insouciance de ses proches et de ceux qui sont responsables de lui. La décision a été prise, hier, pour le conduire de l’hôpital de Béni Khedache (Gouvernorat de Médenine), vers l’Institut de nutrition, à Tunis, pour lui sauver la vie.

Il avait vécu durant une quinzaine d’années dans une grotte, au flanc de la montagne, en se nourrissant avec les poules, dans la zone rurale de Oued El Khil, de la délégation de Béni Khédache.

Mabrouk Kharchoufi avait été découvert par une association de bienfaisance, il y a deux jours, et il avait perdu la parole et ne pouvait pas marcher ou se déplacer, vivant comme un animal et se nourrissant de vers de terre, de moustiques et de plantes. Il avait quitté le domicile familial, à l’âge de 19 ans, après le décès de ses parents. Sa sœur mariée lui rendait visite de temps à autre.

Mots-clés: 

Articles liés