Netawa3: Un relais entre associations et bénévoles - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

Netawa3

Netawa3: Un relais entre associations et bénévoles

Dimanche 4 Mars 2018
نسخة للطباعة

Depuis 2011, le nombre des associations a doublé. On en compterait actuellement près de 20.000. Une société civile des plus actives au monde et autant d'opportunités pour les Tunisiens de s'engager pour la cause qui leur tient à cœur et de jouer un rôle actif dans la société. Netawa3 (je me porte volontaire), plateforme en ligne créée par deux jeunes, œuvre justement à mettre en relation citoyens et organismes associatifs.

Caritatives, professionnelles, scientifiques, de loisir, artistiques, sportives...les associations ne manquent pas et les procédures pour y adhérer sont souvent simples. Tout au long de ces sept dernières années, de très nombreuses initiatives innovantes et citoyennes ont été menées avec brio dans différents secteurs, grâce notamment à l'engagement des bénévoles qui constituent le nerf de guerre de toute association. Une dynamique qui impressionne et qui témoigne du niveau de conscience élevé de ces personnes qui consacrent un peu, voire parfois beaucoup, de leur temps libre pour contribuer à l'essor du pays. Afin que cet élan ne tarisse pas de ci-tôt, deux jeunes Tunisiens ont eu l'idée de mettre au point une plateforme en ligne, Netawa3, afin de créer un pont d'échange entre les associations et les personnes intéressées de faire du bénévolat. 

Jeunes entrepreneurs, Zeineb Esseghairi et Hamza Ben Bouzid se sont investis dans cette mission pour faciliter cet échange et encourager les Tunisiens, jeunes et moins jeunes, à s'engager au sein de la société civile. La plateforme  permet ainsi aux personnes intéressées de consulter le répertoire des associations par région, mais aussi l'agenda répertoriant les actions associatives qui seront prochainement organisées dans une ville ou une cité. Sur Netawa3, les organismes disposent également d'un espace pour présenter les causes qu'ils soutiennent, leurs objectifs, leurs actions passées et leurs actions futures. Ayant elle-même été active au sein de la société civile et plus précisément au sud, Zeineb a rapidement compris que malgré toute l'énergie investie dans les actions, les associations souffraient pour la plupart d'un manque de savoir-faire en communication qui les handicapaient lors de l'exécution et les empêchaient de mobiliser grand monde. Or, parmi les jeunes, nombreux sont ceux qui disposent de beaucoup de temps libre mais qui ne savent pas quoi en faire. Mieux que de traîner dans la rue ou de passer des heures les yeux rivés sur un écran d'ordinateur ou de smartphone, adhérer à une association est une alternative utile et citoyenne.

Pour mettre en place leur plateforme, Zeineb et Hamza ont dû user d'ingéniosité et de créativité car l'idée de départ n'était pas nouvelle. D'autres initiatives, plus ou moins élaborées existent en effet depuis un moment. Il a donc fallu proposer un produit différent, offrant plus de services et répondant aux mieux aux attentes aussi bien des associations que des futurs bénévoles. Pour ce faire, les deux jeunes entrepreneurs ont conclu un partenariat avec l'université privée Esprit et ont associé cinq étudiants à cette aventure pour améliorer au mieux Netawa3. Aujourd'hui, le projet est au stade final et les deux jeunes entrepreneurs espèrent trouver des fonds pour concrétiser leur plateforme et la rendre accessible à tout citoyen, où qu'il soit, désireux de s'engager dans la société civile et d'aider le pays à avancer dans la bonne direction.

Rym BENAROUS

Mots-clés: