Aux forceps - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
21
2018

ST – COM (1-0)

Aux forceps

Samedi 3 Mars 2018
نسخة للطباعة

Complexe sportif H. Enneifer au Bardo 

Pelouse en assez bon état

Public très peu nombreux

Temps frais et nuageux

Arbitrage : Ameur Chouchene assisté de Mahmoud Moussa et Ahmed Dhouioui

Buts : S. Akremi (77’) pour le ST.

Avertissements : E. Kthiri (ST), W. Mejri (COM)

Formations :

S. Tunisien : A. Sellami – MS. Mhadhebi – J. Khemiri  – B. Boulaâbi  – S. Akremi – E. Kthiri – E. Jlassi – E. Komé – Y. Fouzaï (Y. Trabelsi) – S. Jedaied – J. Besson (MA. Jouini). 

CO Medenine : A. Jlassi – M. Miladi – F. Arfaoui – O. Lassoued – L. Samaté – N. Touil (W. Naghmouchi) - M. Ben Tarcha – E. Mnafeg (A. Chettaoui) –W. Ben Ghali – F. Felhi – W. Mejri (A. Amri).  

Avec le jeune Sellami dans les bois et Fouzaï, Jedaied et Jlassi de retour à l’entrejeu, Nabil Kouki a aligné sa meilleure formation du moment afin de mettre tous les atouts de son côté pour s’imposer et se dégager définitivement de la zone de danger.  Pour le COM, Lassaâd Maâmer a préféré jouer la prudence en alignant une équipe à tempérament défensif, avec un seul attaquant, Wejdi Mejri.

Le ST n’a pas mis beaucoup de temps pour se lancer à l’assaut des bois de Jlassi qui a une première intervention sur un essai de Besson, puis il a fallu attendre la 10ème minute pour voir les stadistes repartir en attaque et la balle destinée par Akremi à Besson a été repoussée en corner par Samaté. Mais au fil des minutes, le COM a avancé d’un cran, pour se positionner au milieu du terrain, et Mejri s’est illustré à deux reprises mais n’a pu aller au bout de ses efforts.  La riposte est venu de Slim Jedaied qui a remis en pleine surface à Jacques Besson qui a raté sa reprise (28’). Les stadistes se sont montrés dangereux lors des dix dernières minutes et Besson encore lui a raté d’un cheveu le but, son ballon a ricoché sur la transversale avant d’être dégagé en corner. Cette action a donné des ailes aux stadistes, mais les sudistes très attentifs en défense, et n’ont rien laissé passer.

De retour sur le terrain après la pause, le ST est très vite reparti en attaque et c’est Akremi qui a donné le ton mais son tir des 30 mètres a manqué de précision. Entretemps, les médeniois ont opté pour le pressing sur le porteur du ballon pour réduire la pression des stadistes tout en portant le danger devant les bois de Sellami qui s’est mis en évidence à la 56ème minute en repoussant en corner un tir de Mnafeg. 

Mais le ST a profité de la fatigue des joueurs adverses pour exercer une domination presque totale, mais la précipitation a largement handicapé les stadistes face à un gardien adverse qui n’a rien laissé passer, sauf le tir d’Akremi sur un coup franc des 35 mètres pour donner l’avantage au ST (77’).

N’ayant plus rien à perdre, les sudistes ont essayé de remonter le terrain mais ses sont heurtés à des joueurs adverses qui ont continué leur pressing mais les occasions étaient stadistes. 

Hichem