La victoire la plus précieuse - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 19 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
20
2018

USMo – EST (0 – 1).. (Match arrêté à la 88’)

La victoire la plus précieuse

Samedi 3 Mars 2018
نسخة للطباعة

 *Stade Ben Jennet

*Temps venteux

*Pelouse en assez bon état

*Public nombreux

*Arbitrage de M. Oussama Razgallah assisté de MM. Jamel Doraï et Wassim Amara ; 4ème arbitre : Soufiane Guetat. Commissaire : Abdejelil Belhadj Ali

*US. Mo – EST    0 à 1  (mi-temps 0 à 1)

Buts de Khouini (43’)

*Avertissements : Jouini  - Chaouna (EST) ; Fahmi Ben Romdhane (USMo)

*US. Monastir

Bediri – Mechmoum – Soussi (Anane 59’) – Hicheri – Sdiri (Alaa Ben Romdhane 83’) – Sabahi – Fahmi Ben Romdhane  – Mosrati (Timoumi 77’)– Kapo – Messadi – Ben Hassine -

*Espérance ST

Ben Chérifia – S. Derbali – Rabii – Chemmam  - Chaouna - Coulibaly – Moncer –  – Badri – Blaïli (Bguir 57’) – Jouini (Besseghaïer 60’) – Khénissi

 Un match arrêté avant terme, match pourtant précédé par un geste à mettre à l’actif des responsables monastiriens, geste consistant à honorer deux de leurs anciens joueurs Ameur Hizem ET Moncef Tabka. Suivra le coup d’envoi dans une ambiance festive sur les gradins du Ben Jennet entre deux équipes aux mêmes objectifs avec une formation de l’Espérance ST recomposée au niveau de l’axe de la défense avec la titularisation du jeune Chaouna qui sera la véritable révélation de la rencontre.  Côté   monastirien, l’équipe n’a pu compter sur les services de Hadda et de Ben Hassine.

Pas de round d’observation d’entrée en jeu du moins pendant le premier quart du match avant qu’il ne sera fait place à un jeu décousu marqué par une flopée de duels perdus de part et d’autre et sans la moindre occasion franche de marquer. Les Monastiriens o,t bien bénéficié de deux corners tous deux exécutés sans résultat outre une occasion de scorer offerte à Jouni qui temporisa dans la surface de réparation monastirienne.

Et un dernier quart d’heure de cette première période de jeu que les « Sang et Or » vont mettre à profit en optant pour le bloc haut. Avec en final cette échappée de Khénissi qui, sur un long service de Jouini, prit de vitesse les défenseurs locaux pour aller tromper Bédiri jusque là mis au repos forcé. On jouait la 43ème minute de jeu après laquelle la « bicyclette » de Blaïli sur service de Derbali a fini sa course dans les bras du gardien monastirien.  

     La reprise de jeu a été précédée au retour des joueurs sur le terrain par ce recours, devenu habituel dans nos stades. Facteur qui a nécessité l’intervention de M. Belli pour calmer les esprits des supporters après que l’arbitre eut menacé de ne pas faire reprendre le match. Et comme attendu, les Monastiriens vont prendre le match à leur compte mettant une pression continue sur une défense «sang et or » bien en place. L’équipe locale pousse, pousse sans pour autant trouver la faille, faute de franches opportunités de scorer, la créativité faisant défaut.

Un dernier quart d’heure de jeu contrôlé dansune grande partie par une équipe locale totalement portée en attaque mais sans ligne directrice. Le match tirait à sa fin, moment choisi par les supporters pour revenir à la charge par le biais de jets de flammes et même de chaises. Nouvel arrêt du match acculant l’arbitre à arrêter le match avant terme. Il restait à jouer les quatre minutes de récupération.

Rafik BEN ARFA