Le summum de la créativité - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Exposition rétrospective «AWJ» de Nja Mahdaoui à la galerie «El Marsa»

Le summum de la créativité

Samedi 3 Mars 2018
نسخة للطباعة

C’est un rendez-vous exceptionnel avec un grand ensemble d’échantillons de l’œuvre du plasticien tunisien Nja Mahdaoui à travers une exposition-rétrospective qui couvre un parcours artistique et pas des moindres, celui allant de 1966 à 2018 et que lui consacre la galerie « El Marsa », à la Place Saf-Saf, à Marsa-Plage, jusqu’au 7 avril 2018.

Comment présenter l’œuvre de l’artiste plasticien magicien de la calligraphie arabe Nja Mahdaoui ? Après qu’elle nous ait séduits, charmé et fait encore aimer une création artistique s’inscrivant dans l’art moderne, sinon contemporain. Là où les supports sont savamment choisis. Sa traversée créatrice sur le chemin de la vie est une continuelle recherche dans l’art de l’écriture des lettres arabes qui devient chez Nja Mahdaoui une conjugaison, sinon une danse de signes. Cela donne à voir des  compositions où les lettres, les mots, les couleurs, les lumières jaillissent et se rencontrent pour dire un mot et pour insister sur un sujet. Et c’est comme si l’artiste nous prenait sur les ailes du désir de faire, de créer, d’aimer, de danser, de rêver, de voir la vie autrement, de voir la beauté de notre existence. Nous le suivons comme attirés par des ondes positives qui semblent se dégager de ses œuvres. Là où le paon fait la roue et nous fait admirer la beauté inouïe que dégagent ses ailes déployées. Et en revenant sur le titre de cette exposition sublime, « AWJ », en l’occurrence, cela explique le niveau artistique qui a atteint son apogée et son summum chez Nja Mahdaoui depuis bien des décennies. Il s’inscrit dans un registre qui lui est propre où il jongle en toute simplicité avec les signes. A ce propos, l’universitaire, plasticien et critique d’art Naceur Ben Cheikh écrit dans le texte de présentation de l’exposition, sinon de l’œuvre de Nja Mahdaoui que « Ses œuvres prennent leurs sens véritables dans l’approche paradoxalement « artisanale » qu’il adopte dans la production de ses signes, d’où est bannie la reproduction aliénante et où la répétition du même n’est jamais la même. » Une exposition-rétrospective qui présente et raconte le parcours d’un artiste  nommé Nja Mahdaoui, qui a su « imposer » son style, grâce à un désir continuel de recherche, tout d’abord en Tunisie et qui a exposé dans les quatre coins du monde et reçu les prix les plus prestigieux.

Lotfi BEN KHELIFA