Un exercice non profitable… - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 15 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
15
2018

Chronique

Un exercice non profitable…

Samedi 3 Mars 2018
نسخة للطباعة

Le médiateur est fatigué, il a éprouvé toutes les méthodes. Et épuisé toutes les ressources en la matière. Il a donc choisi de jeter l’éponge. Et ce n’est pas peu dire ! 

Vigilance extrême orange au bassin minier après que l’UGTT ait décidé, après moult conciliabules, de se retirer des négociations, faute d’avoir pu avancer, sur un dossier, autrement épineux : celui du phosphate, sur lequel se sont cassées les dents de bien d’intervenants de parts et d’autres, depuis des décennies, sans pour autant achopper sur des solutions concrètes, et jugées assez convaincantes et solvables, pour que la machine redémarre enfin, sauvant la région, et le pays dans la foulée, d’une catastrophe qui risque fort d’être imminente, si un miracle n’advenait, pour sauver le navire. 

Bouali Mbarki l’a donc annoncé : il rendra compte au gouvernement de ce qu’il en a été après ces trois jours de négociation avec les sitinneurs, mais ne pourra plus intervenir sur le dossier, du moins, tant qu’un signal positif n’aura pas été lancé, par les autorités concernées, sachant que plusieurs promesses ont été faites, par des gouvernements successifs, qui n’ont jamais été tenues dans les faits.  Les revendications sont donc restées lettres mortes dans leur quasi-majorité. Ce qui explique fort bien, que la colère, parfois rentrée, et faussement apaisée dans la région, ne finisse à chaque fois par  rebondir, et cette fois-ci avec véhémence, dans la région du bassin minier, négligée plus qu’à son compte. Il est vrai que sur cette affaire, pour le moins brûlante, il y a toujours eu à boire et à manger, mais tergiverser ne sert de rien lorsqu’il faut s’attaquer aux vrais problèmes. Et non pas les escamoter le temps de calmer le jeu, alors que le train du développement en Tunisie roule toujours à deux vitesses. Cela, nul ne peut le nier et c’est bien là où le bât blesse…

Samia HARRAR