Salma Elloumi: «Le marché russe, notre priorité» - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Tourisme

Salma Elloumi: «Le marché russe, notre priorité»

Vendredi 2 Mars 2018
نسخة للطباعة

La ministre du Tourisme et de l’Artisanat Salma Elloumi a déclaré, mercredi 21 février 2018, au salon du tourisme MIT 2018, que la Tunisie prévoit d’accueillir 8 millions de touristes cette année, signalant que les taux de réservation pour des touristes européens et d’autres nationalités sont très importants. 

Le bilan touristique de ce début d'année est très positif. Tous les paramètres du secteur sont à la hausse. La reprise, amorcée en 2017 s'est poursuivie  en 2018. Le tourisme étant l'un des rares secteurs qui enregistrent une croissance deux ans de suite. Encore une fois, les indicateurs sont au vert avec + de 20% des entrées .Et d’ajouter qu’« en 2018, les recettes touristiques devraient augmenter de 25% en comparaison avec l’année 2017 qui a affiché des revenus estimés à 2,8 MD. Le grand retour des touristes notamment les Britanniques a donné d’ores et déjà un signal très positif pour la Tunisie, a-t-elle affirmé. Abordant le marché russe, elle a souligné que les stratégies sont en train d’être affûtées pour la conquête du marché russe. Plusieurs mesures  seront prises  afin de renforcer la présence de la destination Tunisie sur le marché russe. Dans ce cadre, le ministère va accompagner les efforts marketing des opérateurs de ce marché pour garantir une plus grande visibilité de la destination. La ministre appelle à tirer profit de la conjoncture actuelle qui fait que la Russie est un marché intéressant qui enregistre une augmentation de 100%  en ce  début d’année. 

Pour le booster davantage, une forte délégation composée du ministère et des professionnels séjournera la semaine prochaine à Moscou en vue de rencontrer les autorités touristiques ainsi que plusieurs tour-opérateurs russes. Cette mission insufflera sans nul doute un nouveau souffle pour la réalisation de ce pari, placé par le ministère parmi ses priorités à travers la présence saillante et permanente des tours opérateurs et des intervenants tunisiens dans toutes les rencontres, forums et manifestations touristiques, organisés dans les différentes villes de la Fédération de Russie. Cette présence vise à promouvoir la destination Tunisie en mettant en valeur le niveau avancé atteint aux plans touristique, culturel et économique. La Tunisie , qui jouit de la stabilité et dispose d'atouts touristiques importants, d'expertise professionnelle et d'une infrastructure de haut niveau dans le domaine du tourisme, est devenu l'une des destinations touristiques prisées par les Russes, en témoigne la hausse du nombre de touristes russes qui visitent le pays .Ils étaient 515 000 en 2017.La présence du secteur touristique tunisien sur le marché russe, à travers les intervenants et les professionnels, constitue une preuve manifeste de cet intérêt, qui a pu réaliser un changement important à ce niveau, en ce sens que si des conditions objectives sont assurées, la Tunisie  peut enregistrer des chiffres records des touristes russes au cours des prochaines années. Cet objectif peut être réalisé grâce à cette nouvelle stratégie de promotion et de marketing.

L’exemption de visa d’entrée et les prix compétitifs , en raison de la chute du dinar, expliquent entre autres cette popularité de la destination Tunisie parmi les vacanciers russes. Les arrangements all-inclusive qu’offre le tourisme tunisien défient toute concurrence. Par ailleurs  les touristes russes qui avaient passé leurs vacances en Tunisie avaient exprimé leur large satisfaction quant aux conditions sécuritaires tout en mettant l’accent sur l’accueil chaleureux qui leur avait été réservé par les tunisiens partout à travers le pays. Le balnéaire constitue la principale motivation des voyageurs russes . La programmation et la commercialisation de la Tunisie par les TO, constituent la condition sine qua non à l’augmentation des flux de manière substantielle.   Côté aérien, il faudrait relancer les lignes directes entre la Tunisie et la Russie et intensifier les vols charters avec les principaux bassins émetteurs de touristes russes en l’occurrence : Moscou et Saint-Pétersbourg, certes mais également Rostov, Krasnodar, Nijni Novgorod et Ekaterinbourg.

Kamel Bouaouina

Mots-clés: