EST: Un autre marathon attend les «Sang et Or» dans les deux prochaines semaines - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 19 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
20
2018

EST

EST: Un autre marathon attend les «Sang et Or» dans les deux prochaines semaines

Dimanche 25 Février 2018
نسخة للطباعة
EST: Un autre marathon attend les «Sang et Or» dans les deux prochaines semaines

Un court répit pour les joueurs de l’Espérance ST après la série de rencontres aussi importantes les unes que les autres jouées dans le cadre de la coupe de Tunisie, du championnat et de la ligue africaine des clubs champions. Un total de quatre matches en douze jours : le 10 avec un aller à Nouakchatt contre l’ASAC Concorde, le 14 devant l’Etoile SS, le 17 face au Club Africain et le 21 match retour contre l’ASAC Concorde. Soit une moyenne d’un match tous les trois jours depuis que Khaled Ben Yahia a pris l’équipe en main le 8 courant.

Il ne s’agit pas à proprement parlé de répit dans la mesure où les entraînements se sont poursuivis quotidiennement en prévision de ce qui attend staff technique et joueurs dans les jours à venir.

Un axe défensif à recomposer dans sa totalité

Une suite de rencontres aussi décisives attend les « Sang et Or » de Tunis dans les jours à venir avec un programme très chargé dans le court terme avec un premier déplacement à Monastir suivi quelques jours après avec un véritable safari pour gagner Naïrobi la capitale du Kenya, lieu de déroulement du match aller contre Gor Mahia dans le cadre de la ligue africaine des clubs champions. Suivra quatre jours après un autre derby contre le Stade Tunisien à huis clos et le match retour contre cette même équipe kenyanne à Radès.

Un marathon que le staff technique s’apprête à négocier sans quatre joueurs incontournables : Machani, Talbi, Ben Chérifia tous trois blessés et Dhaoudi suspendu pour une période qui reste à fixer par la commission de discipline de la LNFP. Outre l’absence  de Franck Kom mercredi prochain contre les Monastiriens pour avoir totalisé trois avertissements. Un véritable casse tête pour Khaled Ben Yahia et ses assistants qui auront à procéder avec Chemmam, Coulibaly et le revenant Ben Mohamed pour composer l’axe de la défense.

Des envoyés de la FIFA à la rencontre de trois joueurs 

Heureuse initiative que celle prise par l’instance du football mondial, celle consistant à déléguer une équipe de journalistes dans chaque  pays présent dans le prochain Mondial de Russie. Ceux qui se trouvent en Tunisie ont porté leur choix sur l’Espérance ST pour la simple raison qu’elle compte le plus grand nombre de joueurs retenus en équipe nationale.

Les envoyés de la FIFA ont discuté avec trois joueurs : Khalil Chemmam, Anis Badri et Taha Jkénissi. Passant en revue leur parcours à l’Espérance et en équipe nationale et bien sûr les chances de la Tunisie dans la prochaine coupe du monde.  Tout en demandant à chacun d’eux d’avancer un pronostic quant au vainqueur de l’édition de 2018 en Russie. 

Rafik BEN ARFA

Mots-clés: