Du côté du prétoire - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

Du côté du prétoire

Du côté du prétoire

Dimanche 25 Février 2018
نسخة للطباعة
Au Palais de justice : Pas de répit pour la cinquième chambre

Au Palais de justice : Pas de répit pour la cinquième chambre 

 Vendredi dernier a été une journée fort mouvementée, au palais de justice à Bab-Bénat.  Alors que Chefik Jerraya, était  auditionné  par le juge d’instruction, dans l’affaire de faux et usage de faux impliquant également des agents municipaux de La Marsa, la cinquième chambre  de première instance,  spécialisée en matière de terrorisme, rendait  son verdict, dans une affaire où sont impliqués les deux terroristes entre autres   Moez FEzzani, Sahbi Nasri, et Ouanés El Fekih ,accusés d’appartenance à une organisation terroriste, dans l’intention de participer à  des actes de terrorisme.

Moez El Fezzani a été condamné à 30 ans  de prison,  Sahbi Nasri à 20 ans et 10 ans à Ouanés El Fekih.

Sahbi Nasri et Ouanés Fekih ont été condamnés déjà la semaine dernière, dans une autre affaire,  par la même chambre à la peine de prison  à perpétuité.

 

 Au tribunal de Tunis: La perpétuité pour le meurtrier de sa femme

La chambre criminelle de première instance  près le tribunal de Tunis  a eu à rendre  dernièrement  son verdict  dans une affaire d’homicide volontaire, pour laquelle l’auteur des faits a écopé de la perpétuité. Il s’agit d’un individu qui s’est acharné sur sa femme , la pourchassant  en pleine rue,  pour  lui  asséner d’abord plusieurs coups de couteaux. Essayant de le fuir elle se dirigea vers les voisins,  mais il la rattrapa et allant crescendo dans son acharnement, il  l’aspergea d’ une quantité d’essence qu’il se procura d’une moto se trouvant dans les parages,  avant de gratter une allumette pour immoler sa femme par le feu.  Il était aveuglé par un courroux tel  qu’il ne pouvait mesurer la portée de ses actes. Un acharnement dénotant de la haine, qu’il avait contre son épouse. La mère de celle-ci voulant s’interposer pour défendre sa fille, a aussi eu son lot de violence, dont elle gardera de gravera séquelles  au visage. L’accusé a écopé également de deux ans de prison pour violence graves  à l’ encontre de sa belle mère.  

Qu’est-ce qui a pu, finalement,  inciter  cet homme à agir de la sorte ? La haine, le mépris,  la jalousie, ou tout simplement  une animosité grandissante.

La victime, emportera  avec  elle  le secret à jamais!

 

AMT : Programme chargé pour le 13ème congrès

C’est  à Mahdia dans un hôtel de luxe que se tiendra  le 13ème  congrès de l’Association des magistrats de Tunis (AMT),  qui s’étalera sur deux jours  les 24  et 25 février,  et  au cours desquels  seront lus  les rapports moral et financier,  avant de procéder aux élections du président    et    des deux vice-président du congrès, ainsi que des membres composant le  comité pour la rédaction  des pétitions le vote  le dépouillement  de bulletin.

Bon déroulement. 

 

Observatoire des avocats pour  les élections

L’Ordre  national  des avocats  a prévu  des séances de formation  pour ceux parmi les gens de la professions  qui désire  de prendre part à l’observatoire pour les élections,  en vue de suivre et de participer au  contrôle de la bonne  et la régularité des  municipales prévues le  29 avril 2018, pour les sécuritaires et les militaires, et le 6 mai  2018 pour les civils. 

Bonne initiative, pourvu qu’elle trouve un grand échos de la part des défenseurs de la veuve et de l’orphelin qui demeurent parmi les forces vives de la nation.

 

Nous avons appris le décès:

-Du frère de Me Saloua Abassi, avocate à Kasserine.

Le défunt a été inhumé le 18 février au cimetière de Hajeb Laâyoun

-Du père de Me Kaouthar Lazghab avocate à Médenine

Le défunt a été inhumé le 20 février  au cimetière du Jellaz

-De la mère de Me Thouraya Rezgui, avocate à Tunis

La défunte a été inhumée vendredi dernier au cimetière du Jellaz.

-Du père de Me Abdelmajid Bouaâbidi, avocat à Médenine ;

Le défunt a été inhumé hier au cimetière  de la région

Puisse Dieu Le Tout Puissant, leur accorder Son Infinie  Miséricorde et les accueillir en Son Eternel Paradis.

Ahmed NEMLAGHI