Chronique: Autant en emportent tous les vents… - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

Chronique

Chronique: Autant en emportent tous les vents…

Dimanche 25 Février 2018
نسخة للطباعة

Echéance imminente ? Les municipales. Du soir au matin et du matin au soir. Tambours et trompettes. De Jéricho ? C’est lassant. Est-ce que l’enjeu en vaudra la chandelle ? On ne sait. Demain sera un autre jour. 

Mais pour enfoncer des portes ouvertes, tout comme pour inventer l’eau chaude, l’on est passé maîtres en la matière. Avec les félicitations du jury. Pour autant, de quel côté se placer ? Du côté du manche, bien évidemment. Toujours du côté du manche. Il ne faut pas déconner ! 

Oui mais, comment savoir ? Pour se (re)positionner, il faut être pourvu d’un don d’ubiquité. Côté cour et côté jardin, même avec un strabisme affirmé ça la fait. Ne rien lâcher en fait. Et garder, en toute circonstance, un sourire carnassier. Le sourire, pour séduire et le versant carnassier, c’est pour mieux se saisir de sa proie, à l’arraché si besoin est, pour l’avaler toute entière sans pitié ni remords, sans même avoir l’air d’y toucher. 

Tout un art… Se servir le premier aussi. On ne sait jamais après, s’il y a le déluge, il vaut mieux être déjà à l’abri. Bien au chaud, en gardant une distance très respectueuse avec les avanies. Et les orages ? Les orages aussi.

Pour autant, ça sert à quoi des municipales ? Tout un programme…

Samia HARRAR

Mots-clés: