Les raisons du retour de Ghrairi pour une 3ème expérience - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

CSS

Les raisons du retour de Ghrairi pour une 3ème expérience

Mercredi 21 Février 2018
نسخة للطباعة

 Chargé dimanche soir d’assurer la relève de Lassâd Dridi qui fut remercié quelques heures plus tôt par ses employeurs pour insuffisance de résultats (6points seulement récoltés au cours des six dernières journées), l'entraîneur, Ghazi Ghraïri qui venait, de son côté, de démissionner de son poste de l'ESM a signé le lendemain (lundi) matin un contrat à objectifs. Le premier et de loin le plus important parmi les objectifs assignés est de boucler le championnat à la 2ème place chèrement convoitée devant permettre aux clubistes sfaxiens de participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions.

Une nomination, contestée par une frange du public sfaxien 

 Empressons-nous tout  d'abord de noter que la désignation de Ghazi Gharaïri qui a entamé hier officiellement ses nouvelles fonctions en dirigeant la première séance d'entraînement, n’a pas été accueillie favorablement par l'ensemble des supporters du club phare du sud. Pourtant ce technicien  en succédant à Khaled Ben Yahia au cours de l'intersaison de l'année 2008 au poste de premier entraîneur de l'équipe sfaxienne, il allait remporter, la même saison deux titres majeurs : La coupe de la CAF (novembre 2008) et la coupe de Tunisie (juin 2009,). Cinq ans plus tard et plus précisément au cours de la saison 2014-2015, il effectua un deuxième come back à la tête de la direction technique du CSS mais il a dû rompre son bail  quelques mois plus tard lorsqu'il fut appelé en équipe nationale pour seconder le Belge Georges Leekens.

La désignation de Ghraïri, dictée par le contexte propre à l'équipe 

Même si elle ne fait pas l'unanimité des fans sfaxiens, la désignation de Ghazi Ghraïri a été dictée aux responsables sfaxiens par la nature même du contexte propre à l'équipe sfaxienne qui s'apprête à négocier des échéances d'une importance cruciale. Celle-ci affrontera, ce dimanche, l’USM dans le cadre des huitièmes de finale de la coupe avant de croiser le fer avec l’ESS (7ème journée) et l'EST (9ème journée). Le profil du nouvel entraîneur répond bien aux exigences de la situation en ce sens que Ghraïri quoique prenant le train en marche connait très bien son groupe  et  que par conséquent aux yeux des responsables « Noir et Blanc » il est l'entraîneur  le mieux indiqué pour parer aux urgences de l'étape.

Ameur KERKENNI