L'artiste tunisien Samir Tlatli remporte la médaille de bronze à la 228ème édition du Salon des artistes français - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

Photographie

L'artiste tunisien Samir Tlatli remporte la médaille de bronze à la 228ème édition du Salon des artistes français

Mercredi 21 Février 2018
نسخة للطباعة

Par son œuvre photographique intitulé « Préfecture », le célèbre photographe tunisien Samir Tlatli, fils du grand regretté Khaled Tlatli,  vient de remporter qui se tient sous la nef du Grand Palais à Paris. 

"Je suis heureux, ému, et touché de devenir ainsi le premier artiste photographe Tunisien à remporter une des célèbres Médailles de ce Salon historique crée en 1667 selon le vœu de Louis XIV." dit -il dans son post.  Véritable parcours dans l’Art d’aujourd’hui, le Salon des Artistes Français rassemble plus de 600 artistes contemporains sous la verrière du Grand Palais et explore le patrimoine culturel français tout en accueillant la création émergente. Après une 226e édition couronnée de succès, le cru 2017 marque une nouvelle étape dans l’évolution du Salon, avec un contenu de haut niveau, fondé sur une sélection exigeante, un souci réaffirmé d’ouverture et de nouveaux projets. Ces choix s’inscrivent dans la logique du processus d’ouverture et de valorisation des initiatives engagées depuis la création du Salon. Les personnalités du monde de l’art, les collectionneurs, la presse et les institutionnels invités au vernissage ont largement répondu présents ; près de 10 000 personnes ont bravé le froid et la neige pour célébrer cette nouvelle édition !Les artistes du cru 2018 ont été soumis aux regards expérimentés d’un jury composé de personnalités de l’art contemporain, sociétaires de la Société des Artistes Français. Présidé par Sylvain Harivel pour la photographie, le Jury a remis, pendant l’exposition, la Médaille de bronze du Salon historique au photographe tunisien, Samir Tlatli, un artiste multidisciplinaire originaire de Nabeul, aujourd'hui basé à Paris. Après des études en hautes études commerciales, et une carrière dans les affaires, Samir Tlatli décide en 2011 de tout laisser derrière lui et de se consacrer à sa passion, l’Image. Il part à Prague suivre des études en Cinéma à la "Prague Film School". Il se dirige ensuite vers Paris "la ville qui lui fait vivre un quotidien inspiré", là où il intègre l'institut international de photographie professionnelle "Spéos". Il s'y installe ensuite et fleurit dans sa carrière. Samir Tlatli fait de l'art son métier en travaillant avec des entreprises de renommée mondiale, en tant que spécialiste en image et en identité visuelle pour les besoins de leur communication interne et externe. En 2016, il complète sa formation dans les prises de vue aérienne et devient officiellement Pilote de Drone Civil, après avoir obtenu le certificat d’aptitude de Pilote d’aéronef ultra léger motorisé, émis par la Direction Générale de l’Aviation Civile française. En 2014, il reçoit le 2ème prix de photographie grâce à sa série de photographie " Macrokawa", dans le cadre du concours SCAE World Of Coffee Rimini en Italie. Il brille aussi au festival de Cannes, successivement en 2013 et 2014 grâce à ses court-métrages, dont "Dance of birds", et "World wide words".

  Kamel Bouaouina