ESZ - CSS: Victoire impérative pour les uns et les autres - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
23
2018

ESZ

ESZ - CSS: Victoire impérative pour les uns et les autres

Dimanche 18 Février 2018
نسخة للطباعة
ESZ - CSS: Victoire impérative pour les uns et les autres

Deux défaites autant de matches nuls contre une seule victoire tel est le bilan guère reluisant des clubistes avec à peine cinq points seulement récoltés sur les quinze possibles, perdant de ce fait des places précieuses au classement général. Un parcours qui n'a pas été sans engendrer une forte grogne au sein de la masse fort déçue des supporters dont une frange s'est mise à réclamer la séparation pure et simple avec l'entraîneur Lassâd Dridi pour insuffisance de résultats. Demande prestement rejetée par les responsables du club soucieux avant tout d’assurer la continuité au niveau de la direction technique  après l'instabilité qui a caractérisée l'équipe première de football depuis l’élection, au mois de septembre 2016, de l'actuel bureau présidée par Moncef Khemakem avec le changement de cinq entraineurs (Nestor Clausen, Karim Delhoum, Jorge Costa,  José da Mota et Lassâd Dridi).

Ce n'est pas uniquement à l'entraîneur que s'adressent les  acerbes critiques des supporters mais aussi aux joueurs. Une large frange du public leur fait assumer une grande part de responsabilité dans les derniers faux-pas de l'équipe. Rappelons qu'un bon nombre de fans étaient présents jeudi dernier à la séance d'entraînement  qui s'est déroulée au stade Mhiri. Ils ont tenu, la veille du départ pour l'Ile de Djerba, à sermonner leurs joueurs les appelant énergiquement à défendre comme il se doit les couleurs du club dans l'espoir de terminer l'exercice à la 2ème place et pouvoir ainsi participer, treize ans après la finale perdue dans les conditions que l'on connait face à Al Ahly du Caire.

ESZ : Pas de droit à l'erreur

Le CSS qui a un besoin urgent en points devra cravacher dur pour espérer l'emporter contre un adversaire luttant l'énergie du désespoir pour assurer son maintien. Les « Sang et Or » du sud n'auront pas en effet droit à l'erreur car un nouveau pas risquerait de compromettre encore plus leurs chances.

Ameur KERKENNI

Mots-clés: