Lumière, couleurs et contraste - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 22 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
25
2018

La céramiste Imane Hadidane Basli expose à Rome

Lumière, couleurs et contraste

Vendredi 16 Février 2018
نسخة للطباعة
Elle façonne plats, bols, assiettes avec le même entrain. C'est Imane Hadidane Basli qui vient d'exposer à l'espace Arti Mestieri expo à Rome

 Imane adore le travail de l’argile. « J’aime la versatilité du matériau, sa rondeur, ses angles, la variété des pâtes à utiliser. La céramique, c’est vivant », explique-t-elle avec passion. Le façonnage de cette matière exige une attention de tous les instants. La pièce, gorgée d’eau au départ, tend à rapetisser en séchant. Les couleurs originales changent pendant la cuisson; un violet, par exemple, devient bleu au sortir du four. La réussite d’une pièce nécessite un contrôle strict des colorants. « Il faut pouvoir faire de la visualisation », soutient-elle. 

Son exposition  révèle la richesse de cet art et confirme les potentialités créatives de cette artiste. Plus d'une centaine de travaux répartis en vases, pots, gobelets, tasses, assiettes nous montrent un aspect de ses recherches. Travaux exécutés avec un plaisir certain de l'œil, coloris tendres, diffus, nourris et nuancés par le feu. Imane introduit dans ses œuvres des formes géométriques ainsi que des éléments figuratifs issus de notre patrimoine artistique punique, romain, arabe et berbère. Elle  a affiné ce procédé en superposant ses formes et en leur créant des espaces spécifiques. La céramique quitte le mur et devient volume. Sa démarche est originale .Formes, volumes, mosaïques émergent et instaurent un jeu formel. La matière est, ici consistance, chaleur, tendance, caresse et rythme. La céramique d'Imane est différente des autres. Elle est une expression artistique à part entière. Figures, formes et volumes émergent et instaurent un jeu formel. L'oeuvre d'Imane  est un secret à ne dévoiler que progressivement. L'enjeu est de savoir quelque chose de plus sur le geste de cette artiste qui veut innover et revaloriser cette technique qui mobilise plus que le regard. Comme tout céramiste authentique, elle a réussi à avoir son propre style à travers lequel, elle transmet son message. Il y a dans les tableaux de céramique d'Imane de la couleur, des formes et des mots mais il y a aussi  un champ de lumière. Imane ne s'arrête pas là .Elle veut aller plus loin. " L’artisanat a le vent en poupe dit-elle, j’en suis persuadée. Il suffit de regarder la côte de certains céramistes exposés dernièrement à Rome pour s’en rendre compte. Mes collections rencontrent du succès. J’ai toujours été artisane car j’ai toujours été attirée par des méthodes très particulières. Je suis quelqu’un qui va loin dans le détail" En attendant, Imane se prépare pour un grand événement organisé le 23 février par le Conseil international des femmes entrepreneurs CIFE à Hammamet à l'occasion de son 4ème anniversaire avec au menu une table ronde intitulée « L’art de la céramique, un chemin de terre entre l’ancestral et le contemporain » laquelle réunira des invités de marque de l’ambassade d’Italie, la BFMPE, la Chambre du commerce tuniso-italenne, la BERD et un opérateur téléphonique. Cette rencontre sera enrichie également par la présence d’universitaires ainsi que des étudiants en fin d’études en céramique.

Kamel Bouaouina