• Le CA arrive au galop • Le CSS gagné par le doute • Aujourd’hui, USBG-CAB - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 17 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
17
2018

Ligue 1: (18ème J)

• Le CA arrive au galop • Le CSS gagné par le doute • Aujourd’hui, USBG-CAB

Mardi 13 Février 2018
نسخة للطباعة

Encore une journée tronquée en attendant la mise à jour de cette 18ème journée, cet après-midi avec le match entre l’US. Ben Guerdane et le CA. Bizertin et celui de jeudi devant mettre aux prises, à Radès, l’Espérance ST et l’Etoile SS.
    Trois victoires dont une en déplacement  et deux nuls blancs ont sanctionné les cinq rencontres disputées samedi et dimanche. Un total de sept buts et deux expulsons : le stadiste du Bardo Maaouani et le zarzissien Bjaoui. Ceci sans omettre de dénoncer et surtout de condamner les graves moments vécus par les Monastiriens à Kairouan avant et après leur match devant l’équipe locale.

Le ST en chute libre, cherchez les raisons
      Des dépassements qui sont venus jeter une ombre sur une victoire qui a rappelé celle de la 16ème journée contre le CS. Sfaxien.
En effet, les joueurs de Jalel Kadri, menés au score d’entrée en jeu sur un but de Kapo, sont parvenus par égaliser par Aouichaoui en début de seconde mi-temps et de prendre l’avantage à la marque par l’inévitable Christopher vingt minutes plus tard. Trois précieux points qui rassurent sur le court terme de l’équipe aghalabite mais qui  auraient du être fêtés autrement et non de s’en prendre verbalement et physiquement à toutes les composantes de l’équipe monastirienne.   
     Les feux sont également au vert pour l’ES. Zarzis qui a repris des couleurs depuis sa prise en main par Ridha Jeddi. Une parité et deux victoires dont celle d’hier contre le Stade Tunisien. Des Stadistes du Bardo qui ont été les premiers à marquer par Besson (13ème minute) dans  le premier quart d’heure de jeu  avant de voir Ben Othman remettre les pendules à l’heure peu avant la pause. Le match s’acheminait vers une parité sauf que Touati est passé par là à trois minutes du coup de sifflet final. Au Stade Tunisien, un Kouki (Nabil) a remplacé un autre Kouki (Mohamed) mais rien n’a changé : quatre défaites de suite et un classement qui n’incite pas à l’optimisme. Il faut bien aller chercher les raisons. Attendons voi.
Le « renard » Khalifa est passé par là
    Mais loin de Zarzis, le Club Africain  a réalisé la meilleure affaire de la 18ème journée en ramenant de Gabès une victoire, la quatrième d’affilée  certes courte, mais très précieuse. Car permettant à Saber Khalifa et ses co-équipiers de  rattraper le CS. Sfaxien à la 3ème place du classement général et l’Etoile SS en attendant le verdict de son match de jeudi contre l’Espérance ST.
      Les Clubistes de Bab Jedid bien en place et adossés à un excellent Dekhili ont eu la capacité de faire échouer toutes les tentatives du Stade Gabésien qui a « sorti » son meilleur match de la saison. Peu d’équipes s’en seraient sorties à leur avantage dimanche dernier devant la « Staïda ». Les Gabésiens ont beau dominé mais sans parvenir à remonter le  but  du « renard » Saber Khalifa, une avance confortée par le sauvetage à la « kamikaze » de Seïf Tka à la 90ème .
      Encore une parité côté CS. Sfaxien, la sixième en 18 rencontres et trois matches sans victoire : une défaite à Kairouan et deux nuls blancs  contre le Stade Gabésien à Sfax et dimanche à Métlaoui. Devant des Miniers, remis sur orbite après leur qualification en coupe de Tunisie, les « Noir et Blanc » auraient connu un autre sort que le nul sans la présence d’un superbe Rami Jeridi dans les buts. Avec 5 points sur 11 possibles, moult interrogations demandent réponses pour expliquer ce changement inattendu après les recrutements du mercato hivernal.
    C’est un peu le statu quo pour l’AS. Gabès et le CO. Medenine qui ne sont pas parvenus à se départager que le terrain du second nommé. Passe pour la « Zliza » qui occupe une place au milieu du tableau mais que dire d’une équipe de Medenine qui voit venir non sans inquiétude ses homologues de Zarzis et de Ben Guerdane.
Avant de conclure, rappelons que l’USBG accueillera cet aprés- midi le CAB, dans un match en retard comptant pour cette 18 ème  journée.

Rafik BEN ARFA