Un ouvrage sur l’histoire de Carthage dans la période punique et romaine - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

«Carthage, Maîtresse de la Méditerranée, Capitale de l’Afrique»

Un ouvrage sur l’histoire de Carthage dans la période punique et romaine

Mardi 13 Février 2018
نسخة للطباعة

L’ouvrage " Carthage, Maîtresse de la Méditerranée, Capitale de l’Afrique " est le premier livre qui parle à la fois de la période punique et romaine de la ville de Carthage, a souligné l’historien Samir Aounallah et l’initiateur de ce livre unique qui a réuni pour son élaboration 42 spécialistes tunisiens, italiens, français et maltais dans le domaine archéologique et anthropologique.

 

" Toutes les facettes de Carthage tout au long de 21 siècles sont mises en valeur grâce à des informations actualisées et mises à jour sur Carthage dans les différentes spécialités de l’archéologie à l’anthropologie " a souligné Aounallah, samedi, lors d’une conférence organisée à Tunis pour présenter le livre, en présence des scientifiques et chercheurs qui ont contribué à l’élaboration de cet ouvrage.
Pour Aounallah, l’intérêt de ce livre est de vouloir remédier à deux paradoxes liés aux recherches concernant Carthage. Le premier est que la plupart de la littérature autour de Carthage parle de la capitale punique dans sa gloire et sa déchéance. Le second paradoxe est de nature archéologique puisque la plupart des objets et découvertes mis en valeur datent de l’époque romaine.
Dans le même contexte, le professeur honoraire à l’Université Bordeaux, Louis Maurin a tenu à mettre en valeur le caractère unique de cet ouvrage au niveau de la qualité scientifique rappelant, dans ce sens, que le dernier livre parlant de Carthage date de 1992 et n’évoque que la période punique ( Carthage de Serge Lancel).
" L’intérêt de ce livre réside aussi dans son approche synthétique et actualisée des différentes périodes du passé prestigieux de Carthage, présentée dans un style ludique et simple destiné à un large public " a-t-il encore ajouté.
De son côté, François Baratte, professeur d’archéologie de l’art antique a mentionné, dans son intervention, que la valeur du livre " Carthage, Maîtresse de la Méditerranée, Capitale de l’Afrique " réside dans sa profonde unité au-delà des différents horizons scientifiques des spécialistes qui ont contribué à cet ouvrage, affirmant que le livre met en scène Carthage comme une cité au confluent des influences méditerranéenne diverses.
" Au-delà de la portée historique du livre, " Carthage , Maîtresse de la Méditerranée, Capitale de l’Afrique " est un livre ayant une portée symbolique moderne " a affirmé le chercheur en expliquant " Dans un monde actuel éclaté, Carthage est l’un des pôles de la Méditerranée qui peut rassembler et réunir. "
Le président de l’Ecole Archéologique Italienne de Carthage, Attilio Mastino a de même souligné la portée actuelle de l’ouvrage en affirmant que le livre a mis en valeur Carthage comme symbole d’une ville où se rencontrent les histoires de l’Orient, l’Occident et de l’Afrique ; d’où la dimension politique du livre qui invite à travers l’histoire de Carthage à renforcer les relations d’échange et de paix entre les peuples du bassin méditerranéen.
Coédité par l’agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (AMVPPC) et l’Ecole Archéologique Italienne de Carthage (SAIC), l’ouvrage de 415 pages est le premier d’une collection "Histoire et Monuments" qui ambitionne d’illustrer l’histoire et l’archéologie des principaux monuments et ensembles urbains de Tunisie antique et médiévale. Cette collection est initiée par l’AMVPPC et l’Institut National du Patrimoine (INP).
" Carthage, Maîtresse de la Méditerranée, Capitale de l’Afrique " est une invitation à voyager à travers les siècles (IX siècle avant J.-C- XIII siècle) pour découvrir à la fois Carthage punique et romaine. Dans le premier chapitre intitulé " Carthage punique ", le lecteur explore grâce à des illustrations et des documentations récentes la cité punique à travers une lecture critique des textes anciens, la topographie urbaine ou encore l’étude de la religion des Carthaginois. Dans ce premier volet, la grandeur de Carthage, sa position en Méditerranée et en Afrique sont aussi évoqués grâce à la contribution de scientifiques de renommée à l’instar de Samir Aounallah, Piero Bartoloni ou encore Mohammed Hassine Fantar. Dans le second volet de l’ouvrage intitulé " Carthage romaine ", la splendeur et la grandeur de la cité romaine sont mises en exergue grâce à l’étude des textes anciens, de l’urbanisme et de la religion romaine des Carthaginois. Cette seconde partie aborde aussi l’époque vandale et byzantine de Carthage ainsi que durant les débuts de l’Islam.