L’EST n’en finit pas de décevoir - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 16 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
17
2018

Coupe de Tunisie.. (16èmes de finale)

L’EST n’en finit pas de décevoir

Mardi 6 Février 2018
نسخة للطباعة
• 5 équipes de la Ligue 1, out !

Cinq équipes de la ligue 1 quittent bien prématurément la coupe dont l’Espérance ST qui détient le plus grand nombre de sacres dans cette compétition. Passe pour l’US. Ben Guerdane qui avait à faire à une « grosse » légume à la recherche d’une rapide réhabilitation mais que dire des éliminations du Stade Gabésien, de la JS. Kairouannaise et de l’ES. Zarzis devant des équipes des divisions inférieures ? C’est ce que l’on a qualifié d’imprévisible toutes les fois que Dame coupe est en jeu.

Le CSS ressuscité

L’Espérance ST quitte d’entrée la coupe de Tunisie, une surprenante élimination, certes, mais une élimination du reste attendue dans la mesure où le doute continue à persister parmi un groupe de joueurs qui est en train de perdre ses repères au fil des matches. Le déplacement de Métlaoui synonyme d’élimination sont  venus confirmer un passage à vide qui ne fait que perdurer. Bravo pour les joueurs  de Ghazi Ghraïri qui n’ont pas laissé passer l’occasion d’en tirer profit  mettant un terme à cette longue disette toutes les fois qu’ils avaient à faire à l’Espérance ST.

L’autre match ayant mis aux prises deux équipes de la ligue 1 est revenu au CS. Sfaxien qui est allé à Ben Guerdane avec la nette détermination de remettre les pendules à l’heure. Dimanche dernier, les « Noir et Blanc », ressuscités, ont allié résultat et manière passant quatre buts dans les buts du gardien local Braïek dont, deux œuvres d’Aduwoo la nouvelle recrue sfaxienne. Avec la complicité de Marzouki qui confirme ses qualités de passeur et de buteur.

Le SG : 30 minutes puis le néant 

En se rendant à El Alaa, le Stade Gabésien ne s’attendait pas à vivre  semblable désillusion d’autant plus qu’il n’ pas fallu plus de quinze minutes pour voir les joueurs de Khaled Ben Yahia prendre deux buts d’avance à la marque (9’ et 15’). Pour ensuite voir venir les choses, celles de permettre aux divisionnaires de l’ES. Aloui de réduire la score avant la pause, après la reprise d’égaliser et de passer sans dégâts les prolongations. La loterie du recours aux penalties leur sera favorable.

L’AS. Sbikha et le SC. Moknine ont également accroché à leur tableau de chasse, respectivement, la JS. Kairouannaise et l’ES. Zarzis sur le même score. Un but réalisé par Turki à la 23ème minute de jeu a suffi aux joueurs de Houssem Toumi de mettre hors concours un ensemble « aghlabite » dont les joueurs sont beaucoup plus préoccupés par leur quotidien que par les intérêts des couleurs qu’ils défendent. Autre préoccupation, par contre, pour les joueurs de Ridha Jeddi, ceux de l’ES. Zarzis, celle de sauver leur place en ligue 1. Raison qui explique la mise au repos d’une bonne partie de l’effectif habituel. Les Mokninois en ont profité pour passer au prochain tour par le biais de Issam Jabeur qui a transformé le penalty accordé à son équipe à un quart d’heure du coup de sifflet final.

Une bouffée d’oxygène pour le ST

Pas grand-chose à dire concernant les autres matches de ce tour. Le Club Africain est allé à Chebika en invité d’honneur dans un village qui ne jure que par les couleurs rouges et blanches. Cela n’a pas empêché Ayadi, Belaïd, Abdi et Jaziri de passer qutre buts de Sakka tout en permettant à Zaïri de sauver la mise.

Le Stade Tunisien en a fait autant en marquant à quatre reprises lors de son déplacement à Tébourba : deux buts de Jedaïed, un de Hosni et un quatrième de Trabelsi. De quoi faire oublier les contre performances en championnat avec un mental remis à flot.

En allant rencontrer Al Alia Sport, un petit but réalisé par Chermiti en début de rencontre a suffi à l’Etoile pour passer en huitièmes de finale. Tandis que les Monastiriens, sérieusement amoindris, ont souffert le martyr devant le CS Akouda  qui mena 2 à 0 au score au terme de la demi- heure de jeu avant de se faire rattraper et battre.

Beaucoup plus difficile fut la qualification de CA. Bizertin qui a du recourir à l’épreuve des tirs au but pour se défaite d’une coriace équipe de La Palme de Tozeur. Idem pour l’US. Tataouine qui s’est qualifiée dans les mêmes conditions un 2 à 2 équitable. Et bonne continuation pour l’AS. Gabès vainqueur du Sfax R. Sport en dépit de toute une semaine passée sans le moindre entraînement. 

Rafik BEN ARFA