USChbika-CA: Les Clubistes, avec tout le sérieux requis! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

USChbika

USChbika-CA: Les Clubistes, avec tout le sérieux requis!

Dimanche 4 Février 2018
نسخة للطباعة
USChbika-CA: Les Clubistes, avec tout le sérieux requis!

Le CA sera cet après-midi aux prises avec l’US Chbika dans le cadre des 16èmesde finale de la Coupe de Tunisie. Un adversaire qui ne devrait pas inquiéter outre mesure les « Rouge et Blanc », mais malgré la différence de niveau entre les deux formations, Bertrand Marchand n’a pas l’intention de prendre de haut son adversaire d’aujourd’hui. En effet, le technicien français a l’intention de compter sur ses meilleurs éléments et devrait aligner les plus en forme et ceux qui sont derrière les derniers résultats positifs en championnat. Marchand devra toutefois se passer des services de quelques éléments pour diverses raisons. On citera Agrebi et le keeper Charfi pour blessure et Khéfifi qui sera suspendu pour avoir totalisé trois avertissements. Marchand pourrait également se passer des services de Dhaouadi qui s’est remis de sa blessure, mais il s’agit de ne pas prendre de risque pour éviter au joueur une rechute qui l’empêcherait d’être là lors des prochaines journées de championnat. Pour le reste de l’effectif, on ne déplore aucune absence et c‘est tant mieux pour une équipe qui remet son titre en jeu. Les clubistes sont les détenteurs de la dernière édition de la coupe de Tunisie et comme à chaque fois, les clubistes entendent aller le plus loin possible dans cette épreuve.

Opoku bientôt de retour

Le Ghanéen Nicholas Opoku devrait être de retour à Tunis dans les prochaines heures (si ce n’est déjà fait). Les responsables clubistes s‘étant acquittés des 70 mille dollars que Berekum Chelsea réclamait. Une première tranche de la somme que le club Africain doit verser au club ghanéen. Le joueur, absent depuis un peu plus d’un mois aura à récupérer le temps perdu pour prêter main forte à ses coéquipiers. Le fera-t-il jusqu’à la fin de cette saison ? Une question que les supporters clubistes se posent avec insistance puisque leur défenseur est convoité par un club suisse qui n’a pas dit son dernier mot et qui insiste pour enrôler le Ghanéen. Ils sont prêts à débourser une jolie somme (on parle de 500 mille euros) qui ferait le plus grand bien aux finances du club. Les responsables clubistes font, pour le moment, de la résistance car ils considèrent, à juste titre, que le joueur vaut beaucoup plus et qu’il n’est pas question de le brader à cause d’une situation financière, le moins que l’on puisse dire, difficile. Rappelons qu’Opoku sera clubiste jusqu’en 2020 et les offres ne manqueront pas. Pourvu que le joueur continue de briller et n’arrêtera pas de s’améliorer.

Mourad AYARI

Mots-clés: