«Retombées inéluctables de l'engagement de dix internationaux avec les sélections A et Olympiques» - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 21 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
22
2018

CSS: Lassâad Dridi, expliquant la dernière baisse de régime de son équipe :

«Retombées inéluctables de l'engagement de dix internationaux avec les sélections A et Olympiques»

Samedi 3 Février 2018
نسخة للطباعة

Ainsi donc, le CSS vient de perdre au cours des deux précédentes journées cinq précieux points après la défaite subie à Kairouan et le match nul concédé au stade Mhiri devant la « stayda ». Du coup, il se voit relégué à la 3ème place derrière l'Etoile du Sahel, auteur d'un retour en force ayant coïncidé avec l'avènement de son entraîneur algérien Madhaoui (trois victoires contre un seul match nul). Evoquant dans une déclaration à Radi FM la récente baisse de régime  connue par son équipe, l'entraîneur Lassâd Dridi reconnait volontier « que son équipe ne carbure pas bien depuis la reprise du championnat survenant après une trêve de trois semaines et que la baisse de régime était déjà perceptible depuis le match disputé contre le ST en dépit de la large victoire obtenue ce jour là. Une victoire qui ne devait pas occulter les carences déplorées par l'équipe, en particulier au niveau de l'homogénéité et de la cohésion » Et Dridi d'ajouter  « En fait ces mêmes carences qui ont été entrevues lors de deux matches livrés contre la JSK puis contre le SG ne sont que les séquelles de la présence de pas moins de 10 joueurs qui étaient retenus, les uns par la sélection A et les autres par l'équipe nationale olympique. Elles sont en effet les conséquences et autres retombées d’une aussi longue préparation effectuée par une équipe amputée d'un important contingent des ses joueurs cadres».

Nous lutterons avec acharnement pour la deuxième place
Affirmant « qu'il comprend parfaitement la grogne des supporters du club après les deux derniers faux-pas », Lassâd Dridi vient les rassurer « que l'équipe va se racheter par une qualification en coupe  contre l'USBG et qu'elle luttera avec acharnement, jusqu'au bout pour terminer l'exercice à la deuxième place et pouvoir ainsi participer à la prochaine édition de la Ligue Africaine »  

Methlouthi a suivi le match contre le SG depuis les gradins : «Un choix purement  technique !»
L'absence de Hamza Methlouthi dans la formation sfaxienne qui fut alignée contre le Stade Gabésien et dont le nom ne figurait même pas sur la feuille du match qu'il a dû finalement suivre, en spectateur, depuis les gradins, n'a pas manqué d'intriguer les supporters du club vu l'importance de cet élément dans le dispositif défensif de l'équipe. Le joueur en question n'étant ni blessé ni encore sous le coup d'une suspension,  une frange des supporteurs « Noir et Blanc » a conclu que des considérations d'ordre disciplinaire seraient derrière son absence. D'autant que, dans la foulée de la défaite subie la journée d'avant à Kairouan deux autres joueurs et pas des moindres, en l'occurrence le milieu offensif Houssam Ben Ali et l'attaquant Firas Chaouat, ne furent pas, à leur tour, retenus contre le SG « pour des considérations  d’ordre technique », selon Lassâd Dridi. Voulant couper court à toutes les supputations concernant la non participation de Methlouthi au dit match, l’entraîneur sfaxien a affirmé « qu'il s'agit aussi d'un choix purement technique. J’ai voulu essayer en effet une autre formule en alignant Maher Hanachi sur le flanc droit de la défense ».

Ameur KERKENNI