Nabil Kouki sur le qui-vive ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

ST: Trois défaites d'affilée

Nabil Kouki sur le qui-vive !

Samedi 3 Février 2018
نسخة للطباعة

Le choc psychologique n'a pas eu lieu au ST. Le départ de Mohamed Kouki vite remplacé par Nabil Kouki n'a pas donné ses fruits et l'équipe du Bardo a même perdu ses deux rencontres sous la conduite de son nouveau staff technique. Ces deux défaites  ont mis à nu beaucoup de défaillances individuelles et collectives qui ont précipité la défaite et envoyé l'équipe dans une zone de turbulence à seulement 6 points du barragiste alors que 27 points sont encore en jeu à 9 journées de la fin du championnat. C'est dire que la besogne ne sera pas de tout repos, et toutes les suppositions sont encore valables.

Prudence excessive
Parmi les reproches faits à Mohamed Kouki, la prudence excessive dans les choix tactiques. Son successeur Nabil Kouki a fait les mêmes choix ce qui a considérablement handicapé l'équipe au niveau de l'entrejeu et de l'attaque. Avec 3 défenseurs dans l'axe, l'équipe stadiste n'a pas trouvé assez de ressources pour rivaliser avec ses adversaires au milieu du terrain, et les balles destinées à Jacques Bessan n'ont pas été nombreuses. Pourtant Nabil Kouki ne semble pas avoir retenu les leçons de son échec face au CA et a repris les mêmes joueurs avec les mêmes options tactiques qui ont pourtant montré leurs limites. La défense est restée aussi perméable qu'auparavant, le compartiment de l'attaque n'a pas été meilleur et deux buts marqués en trois matchs tous deux sur penalties. 

Limogeage dans l’air
L'arrivée de Nabil Kouki a été largement contestée par un grand nombre parmi les supporters du ST qui ont encore en mémoire le dernier passage de ce technicien au Bardo. Aujourd'hui les contestataires sont plus nombreux et des voix s'élèvent à droite et à gauche pour demander le départ de l'enfant de Béja.
Face à cette vague de contestation, le comité directeur a demandé à travers un communiqué rendu public jeudi, à tous les supporters de faire preuve de retenue et de faire preuve de patience. Mais jusqu'à quand les fans bardolais vont-ils attendre et combien de temps tiendra Jalel Ben Aïssa à son entraîneur.
Dans l’entourage du complexe Hedi Eneifer certains échos font déjà état d'un possible limogeage de Nabil Kouki au moindre prochain faux pas et particulièrement lors des deux prochaines rencontres face respectivement à l'ES Zarzis à Zarzis et l'USB Guerdane au Bardo, deux concurrents directs que les stadistes sont dans l'obligation de vaincre pour éviter toute mauvaise surprise par la suite.
Mais en attendant le déplacement à Zarzis, le ST peut se refaire une santé à l'occasion de son match de coupe dimanche à Tebourba contre la Jeunesse locale.

M.R

Mots-clés: