Rencontres, échange et opportunités d’affaires - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 16 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
17
2018

Forum économique Tunisie-France

Rencontres, échange et opportunités d’affaires

Vendredi 2 Février 2018
نسخة للطباعة

« Les entrepreneurs tunisiens et français sont appelés aujourd’hui à saisir les opportunités qu’offrent un certain nombre de projets structurants que la Tunisie lancera en 2018 dans le cadre du partenariat public privé (PPP) pour contribuer au renforcement et à l’approfondissement de la coopération et du partenariat stratégiques tuniso-français » a avancé le Président de la chambre tuniso-francaise du commerce et de l’industrie (CTFCI), Foued Lakhoua à 

l’ouverture du Forum économique Tunisie-France sur le thème : " réussir ensemble aujourd’hui et demain "organisé, hier, à Tunis, à l’occasion de la visite d’Etat que le Président français Emmanuel Macron effectue en Tunisie. Il a ajouté  qu’il y a « une conviction en la capacité des entrepreneurs des deux pays de joindre leurs efforts pour transcender les difficultés et exploiter de façon optimale le potentiel qui existe, que ce soit dans nos deux pays ou dans notre continent africain considéré à juste titre comme une nouvelle frontière de l’avenir. »

Lakhoua a souligné, par ailleurs, que ce Forum, dont le format est inédit et le concept est dynamique, ambitionne d’être « un rendez-vous annuel où entrepreneurs tunisiens et français, se rencontrent pour échanger des expériences, approfondir la réflexion et jeter un regard prospectif sur les meilleurs moyens à réunir pour renforcer l’acquis commun et réinventer de nouvelles pistes pour conférer au partenariat tuniso-français durabilité. »

Il a indiqué que la prochaine édition de ce forum se tiendra l’année prochaine à Paris ou dans une région française et sera une occasion pour poursuivre la réflexion engagée à Tunis sur le devenir de la coopération bilatérale. 

Lakhoua a, en outre, fait remarquer que « la réussite de la coopération économique entre les deux pays se perçoit à travers l’implantation en Tunisie de pas moins de 1400 entreprises françaises employant directement 138 000 personnes et contribuant efficacement à l’effort national d’investissement et d’exportation. » 

Au cours de 2017 et en termes de flux d’IDE, la France a occupé la 1ère position en Tunisie avec environ 200 Millions d’euros (593,6 MD), soit 45% du total des IDE hors énergie.

" Aujourd’hui, nous nous attendons à ce que le partenariat historique et exemplaire entre la Tunisie et la France gagne en profondeur et en consistance. L’implantation d’un constructeur automobile français en Tunisie, la poursuite du développement de la filière aéronautique, l’intensification de la coopération dans le numérique, à la faveur de l’existence dans notre pays d’un réservoir important de compétences, ne peut que donner un sens à la colocalisation, qui est la voie la meilleure pour renforcer la compétitivité des entreprises françaises et tunisiennes et le moyen le plus efficace pour stimuler le processus de développement de la Tunisie ", a souligné Foued Lakhoua.

Il a affirmé que le forum économique Tunisie-France traduit, à la fois, une ambition et une conviction de voir cette coopération et ce partenariat passer un nouveau cap au cours des prochaines années dans une Tunisie démocratique, plurielle, tolérante et ouverte. 

De son côté, le Président des conseillers du commerce extérieur de la France comité Tunisie, Alexandre Ratle a appelé les investisseurs et les entreprises françaises à investir en Tunisie car les opportunités existent, aujourd’hui.

Et de poursuivre que la Tunisie est un pays qui dispose de tous les atouts pour réussir demain (ingénieurs, talents, main d'œuvre qualifiée, la langue française...).

Le Groupe Orange Tunisie doublera les emplois qualifiés pour passer de 500 à mille emplois

 

Le Groupe Orange Tunisie doublera au cours des trois prochaines années le nombre d’emplois qualifiés destinés aux jeunes tunisiens, pour passer de 500 à mille emplois, a déclaré le président directeur général (PDG) d’Orange France Stéphane Richard dans une déclaration accordée, hier à la presse, en marge du forum économique Tunisie-France sur le thème : " réussir ensemble aujourd’hui et demain ". " Nous voulons être un acteur très impliqué en Tunisie, en proposant des solutions de formation aux jeunes pour qu’ils soient compétitifs dans l’économie digitale et en les accompagnant dans la création de leurs startups", a-t-il dit. 

Et de poursuivre : " beaucoup d’actions ont été engagées par le groupe pour la création de ces startups. Nous contribuons à l’embauche des jeunes tunisiens diplômés qui sont dotés d’une formation très qualifiée en matière des technologies de l’information de la communication (TIC)".