Aide et appui à la Tunisie démocratique - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
21
2018

Visite d’Etat du président Macron

Aide et appui à la Tunisie démocratique

Jeudi 1 Février 2018
نسخة للطباعة
• Signature de 8 déclarations d’intention multisectorielles et de soutien à la lutte contre le terrorisme

Au premier jour de sa visite d’Etat en Tunisie, le président français, Emmanuel Macron  a eu un entretien, hier après-midi, au palais de Carthage, avec le président Béji Caïd Essebsi à l’issue duquel, ils ont présidé une cérémonie de signature des accords et mémorandums d’entente suivants :

• Déclaration conjointe sur la priorité du partenariat franco-tunisien

• Déclaration d’intention entre les gouvernements tunisien et français relative à la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation

• Déclaration d’intention entre les gouvernements tunisien et français relative à la jeunesse, l’entreprenariat et l’innovation 

• Déclaration d’intention entre le Ministère tunisien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le ministère français  de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation relatif à la création d’une université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée

• Avenant au protocole financier entre les gouvernements tunisien et français relatif au programme de soutien aux PME-PMI tunisiennes signé le 28 décembre 2017 à Tunis

• Avenant à la convention entre les gouvernements tunisien et français relatif à l’accord de conversion de la dette tunisienne en projets de développement signé le 22 janvier 2016

• Convention de financement et d’appui à la réforme et à la gouvernance des entreprises publiques 

• Convention de financement de programmes de réhabilitation et d’intégration de cités d’habitation

A l’issue de la cérémonie, le président Caïd Essebsi a salué l’initiative de la visite du président français qui, a-t-il souligné, contient plus d’un message, et ayant permis un échange de vues fructueux sur les nombreuses questions bilatérales.

Il a affirmé que cette visite marque un nouveau départ pour les relations bilatérales et remercié la France pour son soutien concernant la blacklist des paradis fiscaux, qui avait fait beaucoup de tort à notre pays, affirmant que la Tunisie demeure un paradis tout court.

Au niveau des questions régionales et internationales, la crise libyenne et la question palestinienne ont occupé le haut de l’affiche et Caïd Essebsi a affirmé qu’il y a concordance de vues, concernant la Libye qui doit retrouver sa stabilité sans ingérence étrangère, alors que pour la question palestinienne, il a affirmé que les points de vue sont proches.

Pour sa part, le président Emmanuel Macron a affirmé que les relations tuniso-françaises sont enracinées dans l’Histoire et a évoqué la période cruciale par laquelle passe la Tunisie pour l’édification d’un Etat démocratique, affirmant que « si vous échouez, nous considérons que c’est notre échec, aussi ».

Il a, dans ce sens, rappelé le soutien de la France à la Tunisie, à travers l’aide programmée pour la période 2017/2020 qui s’élève à 1,2 milliard d’euros, en plus de la programmation de 500 millions d’euros, pour la période 2020/2022.

Il a expliqué, en outre, que la France a consacré 30 millions d’euros, dans le cadre des nouveaux accords, en tant qu’aide à la dynamisation de l’économie tunisienne, 100 millions d’euros pour soutenir les réformes  et 50 millions d’euros, pour la formation des jeunes et leur ouvrir de nouveaux horizons.

Il a par ailleurs annocé l’ouverture prochaine d’une 6ème représentation de l’Alliance française, évoquant, à cet effet, les accords de coopération culturelle, en prévision du prochain sommet de la francophonie qui aura lieu en Tunisie.

Et pour conclure, le président français a souligné que « le travail commun n’est pas seulement celui d’une journée, mais que c’est un travail continu ».

On rappelle que le président français est arrivé hier en début d’après-midi à Tunis pour une visite d’Etat de deux jours en Tunisie, à l’invitation de son homologue tunisien, Béji Caïd Essebsi.

A son arrivée à l’aéroport présidentiel de l’Aouina, le chef d’Etat français a été accueilli par le président de la République, Béji Caïd Essebsi.

Le président français était accompagné de son épouse, Brigitte Macron et d’une importante délégation de ministres, de parlementaires, d’universitaires et d’hommes d’affaires et de représentants de médias.

Etaient également présents notamment à l’accueil de Macron, le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, le chef de la délégation européenne, Patrice Bergamini et l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre-D’Arvor.

Les deux chefs de l’Etat ont salué les drapeaux des pays au son des hymnes nationaux, avant de passer en revue un détachement des trois armes.

Aujourd’hui, le président français Emmanuel Macron prononcera un discours lors d'une séance plénière extraordinaire à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP). Il évoquera la coopération entre la Tunisie et la France et les perspectives de la développer, selon une source parlementaire. 

Il prendra part avec le chef du gouvernement Youssef Chahed, au Forum économique tuniso-français organisé par la Chambre tuniso-française de Commerce et d’Industrie (CTFCI) et les Conseillers du commerce extérieur de la France.

 

Macron visitera le musée national du Bardo et rencontrera des représentants de la société civile. Il se rendra au carré des martyrs de Séjoumi où il déposera une gerbe de fleurs au pied du mémorial des martyrs.