Les «Sang et Or» sur leurs gardes devant la «Zliza» - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

ASG - EST

Les «Sang et Or» sur leurs gardes devant la «Zliza»

Mercredi 31 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Insidieux déplacement de l’Espérance ST dans le sud du pays où elle aura à rencontrer l’Avenir de Gabès dans le cadre de la 16ème journée en ligue 1. Insidieux dans la mesure où la « Zliza » a souvent donné du fil à retordre aux « Sang et Or » de Tunis.

Une équipe de la «Zliza» souvent imprévue

Au cours de la saison écoulée, l’équipe de Bab Souika a été tenue en échec au match aller à Gabès (1 à 1). Au match retour à Radès, elle a du attendre la seconde période de jeu pour concrétiser sa domination par le biais de deux buts œuvres de Bguir (51’) et Khénissi 89’). Cette saison, au match aller à Radès, il a fallu le penalty marqué à la 66ème minute par… Khénissi pour que l’Espérance remporte sa quatrième victoire de la saison.  

Les Gabésiens de Mahmoud Morsi occupe la 7ème  place du classement général qu’ils partagent avec l’ES. Métlaoui, le Stade Tunisien et la JS. Kairouannaise. Avec un total de 20 points pour 5 victoires; autant de parités, 6 défaites et une défense qui a concédé 17 buts contre 16 marqués. Sur la papier, aucune comparaison entre une Espérance ST qui totalise 40 points et un AS. Gabès qui n’en compte que 20. Toujours est-il qu’une fois sur le terrain, les choses peuvent prendre une autre tournure. A titre de rappel,  la « Zliza » a déjà pris le meilleur sur le Club Africain à l’entame de la phase retour puis concédé une défaite devant l’Etoile SS une semaine après. 

EST : une avance en points à conserver,ai moins  

Les « Sang et Or » de Tunis se présentent cet après midi en équipe avertie sans la présence de plusieurs titulaires pour différentes raisons dont Taha Khénissi auteur de la quasi-totalité des buts réalisés contre l’équipe gabésienne. Absences qui ne les ont pas empêchés de rester invaincus tout en gardant une avance en points rassurante sur leurs suivants immédiats. Une avance qu’ils chercheront à conserver à défaut de la conforter en allant ramener les trois points de la victoire. Possible après la prestation mi figue, mi raisin de l’équipe sudiste dimanche dernier contre l’ES. Zarzis, match sanctionnée par un nul blanc. 

Mondher Kebaïer n’aura pas, cette fois-ci, l’embarras du choix pour aligner une formation complète au niveau de ses trois compartiments. Il sera contraint, par les forces des choses, de reprendre les mêmes que ceux alignés quatre jours plutôt devant les Nordistes de Bizerte. A une ou deux unités près dans la mesure où Bguir et Ben Htira seront en ballotage à l’entre jeu au même titre que Derbali et Meskini en défense même si le premier tient la corde.

Rafik BEN ARFA