"L’implantologie pour améliorer la qualité de vie" - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 27 Mai 2018

Suivez-nous

May.
28
2018

Santé bucco-dentaire.. Lamjed Zitouna, secrétaire général de  la Société Tunisienne d’Implantologie et de Dentisterie Esthétique

"L’implantologie pour améliorer la qualité de vie"

Mardi 30 Janvier 2018
نسخة للطباعة

L’implantologie bucco-dentaire est une branche de la chirurgie dentaire qui traite la diagnose et qui consiste à poser des implants afin de restaurer l’apparence, le confort, l’esthétique, l’usage de la parole et la santé des patients édentés. Plusieurs  chirurgiens dentistes tunisiens se spécialisent dans  cette  activité. La qualité de leurs installations et leur expérience permettent de maîtriser et de parfaire les protocoles chirurgicaux et d’offrir aux patients un traitement de qualité comme l’a mentionné Dr Lamjed Zitouna, secrétaire général de  la Société Tunisienne d’Implantologie et de Dentisterie Esthétique( STIDE) qui  présidera la commission scientifique  du Xe Congrès International d’implantologie et de dentisterie esthétique les 15, 16 et 17 mars 2018 à Tunis. Congrès placé sous le thème :"Le numérique en implantologie : mode ou nécessité clinique ?

L’implantologie dentaire est en train de prendre une place importante dans la pratique quotidienne des médecins. Où en est-elle chez nous ?

Effectivement la pratique de l'implantologie prend une place de plus en plus importante dans les actes pratiqués par le dentiste tunisien dans toutes les régions où certains de nos confrères la pratiquent régulièrement .Aujourd’hui, l’implantologie a atteint le stade de la maturité et a acquis sa propre identité en Tunisie. Elle a fait des progrès considérables pour devenir une technique tout à fait fiable, nécessitant un savoir-faire particulier. Cette spécialité est devenue une pratique quotidienne. Grâce aux implants dentaires, les patients peuvent bénéficier d’une « troisième dentition », avec des résultats des plus satisfaisants sur les plans esthétique et fonctionnel. Ils peuvent, alors, parler, rire et embrasser en toute confiance, sans craindre que les prothèses bougent ou les blessent. Ils redécouvrent le plaisir de manger les aliments qu’ils désirent et la digestion s’en trouve aussi grandement améliorée, ainsi que la santé générale et l’estime de soi.

Comment se fait la formation en la matière ?

Elle se fait essentiellement en post universitaire. Dispensée par les sociétés scientifiques dont la Société tunisienne d'implantologie et dentisterie esthétique qui organisera prochainement son dixième congrès international  du 15au 17 mars à Tunis et ce à part des formations qu’elle dispense régulièrement 

L’implantologie se numérise. La Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO), prend une part de plus en plus importante dans la dentisterie moderne. Ne pensez-vous pas qu’elle  est  incontournable ?

Effectivement, l’implantologie se numérise. Le chirurgien peut raisonnablement proposer à ses patients une prothèse totale fixe et implanto-portée le jour même de la pose des implants .La pratique de la prothèse dentaire se numérise grâce à la Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur  et ceci  pour l'implantologie et la prothèse en général. Heureusement que nos confrères et amis prothésistes commencent à s'équiper de cet outil.  D'ailleurs notre prochain congrès s'inscrit dans ce cadre précisément 

L’implantologie restaure-t-elle le sourire ?

Le premier objectif de l'implantologie est un meilleur confort pour le malade

Reste qu’actuellement le sourire est très important .Avec l'évolution des matériaux on dispose de plusieurs solutions pour rendre un meilleur sourire à notre patient L’implantologie dentaire représente aujourd’hui une technique à la disposition du médecin-dentiste et lui permet de restaurer un sourire et une certaine fonction masticatrice, améliorant ainsi la qualité de vie de ses patients. Restaurer un sourire, redonner vie à un visage, restaurer à nos patients une santé dentaire et la jeunesse, tels sont nos défis.

Est-ce une technique onéreuse ?

C’est une technologie certainement coûteuse, Le matériau de l’implant  dentaire coûte cher. Son prix reste néanmoins élevé sans compter avec le pouvoir d'achat des Tunisiens qui ne cesse de diminuer 

Cette technique est-elle prise en charge par la CNAM ?

Malheureusement la CNAM place les soins dentaires comme leur dernier souci. Ils sont  très mal remboursés. Alors leur parler de prothèses ou implants serait à l'heure actuelle de l'imagination et, comme  la Société Tunisienne d’Implantologie et de Dentisterie Esthétique, nous travaillons à persuader la Sécurité sociale de son importance en tant que soin de santé. C’est devenu une nécessité pour le patient.

Kamel Bouaouina