EST – CAB (1-0): Victoire difficile certes, mais précieuse - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 18 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
19
2018

EST

EST – CAB (1-0): Victoire difficile certes, mais précieuse

Dimanche 28 Janvier 2018
نسخة للطباعة
EST – CAB (1-0): Victoire difficile certes, mais précieuse

Synopsis

*Stade olympique de Radès

*Beau frisquet mais ensoleillé

*Public évalué à 15000 spectateurs

*Arbitrage de M. Mehrez Malki assisté par MM. Aymen Ismaïl et Youssef Jomni. 4ème arbitre : Walid Badri

*Espérance ST – CA. Bizertin   1 à 0  (mi-temps 1 -0)

*But de Jouini (34ème minute)

*Avertissements : Amdouni – Dridi et Ounalli (CAB)

*Espérance ST

Ben Chérifia – Derbali – Chemmam (Rabii 90 + 2) – Dhaouadi – Machani – Coulibaly – Chaalali – Franck Kom – Bguir (Ben Hatira 66’)  – Badri – Jouini (Majeri 81’)

*CA. Bizertin

Thamri – Yaken – Majeri - Missaoui – Cissé – Jelassi (Amdouni 70’) Saïdani (Habassi 46’) – Belarbi (Dridi (84’) Jendoubi – Ouatara - Ounalli

Voilà un match engagé dans de bonnes conditions pour connaître aux alentours de sa dernière demi heure de jeu un arrêt de jeu de près d’un quart d’heure suite aux dépassements devenus coutumiers venant des gradins et qu’il est inutile de continuer à  dénoncer. Pourtant le match a tenu ses promesses tout le long de ses deux tiers entre deux équipes visiblement déterminées à faire oublier leurs peu probantes prestations de la 15ème journée. 

Des changements à l’Espérance ST avec le retour de Machani dans l’axe de la défense, de la titularisation d’entrée en jeu de Franck Kom et de Bguir. Le CA. Bizertin se présente avec un onze au complet, un onze que les « Sang et Or » de Tunis seront acculés avec peine à s’en sortir à leur avantage. Un but œuvre de Jouini au coup de sifflet leur permettant de consolider leur leadership au classement général.

L’Espérance ST vont prendre d ‘entrée en jeu les choses en main soumettant Cissé et ses co-équipiers de la défense à une pression continue. Chaalali victime d’une charge en pleine surface de réparation est privé d’un penalty, Jouini subira le même sort une minute après mais la faute est sanctionnée cette fois-ci par l’arbitre. Bguir trouve le moyen d’envoyer le ballon sur le poteau droit des buts gardés par Thamri. On jouait depuis à peine cinq minutes. Il n’empêche. Les « Sang et Or » n’en démordent pas eu continuent à monopoliser le ballon mais la touche finale fera défaut.

Il a fallu attendre l’entame du dernier quart d’heure du match pour voir aboutir les fruits de la domination des locaux. Jouini bien lancé par Chaalali résiste à la charge de Cissé et s’en va tromper Thamri. Un but venu après que les Cabistes eussent loupé trois opportunités de marquer : à la 21ème minute par Ounalli et cinq minutes plus tard par Jendoubi et par Majeri sur le deuxième corner concédé par la défense espérantiste.

Une seconde période de jeu plus prometteuse grâce à des Cabistes visiblement plus déterminés à aller de l’avant faisant jeu égal avec leur vis-à-vis de cette 16ème journée. Une équipe bizertine qui a failli égaliser sans ce réflexe de Ben Chérifia qui envoya en corner un tir d’une rare puissance émanant de Habassi entré en seconde mi-temps.  Lequel va constituer un véritable danger pour la défense « sang et or ». Le match promettait encore mieux sans les dérapages sus mentionnés acculant l’arbitre Mehrez Malki à l‘arrêt de la rencontre pendant près d’un quart d’heure. Il n’en ajoutera finalement que huit. Entretemps, trois changements ont été opérés de chaque côté dont celui de Bguir par Ben Hatira. Il était temps pour ce dernier de figurer dans les dernières vingt cinq minutes de la rencontre.

Rafik BEN ARFA

U17- Tournoi «International Cup Al Kass»: Et de trois pour l’EST

    Troisième victoire d’affilée des U17 de l’Espérance ST au tournoi « International Cup Al Kass » qui se déroule à Doha au Qatar. Ce fut, cette fois-ci, au tour des locaux d’Academy Aspire de baisser pavillon sur un but, l’unique de la rencontre, réalisé par Ziad Berrima sur penalty (32ème minute). Un match contrôlé dans sa quasi-totalité, faut-il le reconnaître, par l’équipe qatarie qui a trouvé devant elle un ensemble « sang et or » bien disposé en défense et adossé à un excellent Fares Jebali.

    Match au terme duquel, ce même Ziad Berrima a été choisi pour la deuxième fois meilleur joueur. Troisième sortie victorieuse des U17 après celles acquises devant le WA. Casablanca (3 à 0) et l’AC. Milal (2 à 0). Demi-finale demain contre le vainqueur du match qui a mis, hier, aux prises le Paris Saint Germain et l’Aspire Football Academy, rien à voir avec l’équipe qatarie qui a rencontré l’Espérance vendredi dernier.

Jebali – Chaouachi (Nasra) – Maherzi – Malki (Ouahchi) – Marouani – Jellali – Triki (Yacoubi ) – Hassan – Berrima – Mimouni (Abdelkrim) – Dhouibi.

R.B.A

Mots-clés: