Impérieuse nécessité de bien préparer les municipales - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 17 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
18
2018

Impérieuse

Impérieuse nécessité de bien préparer les municipales

Dimanche 28 Janvier 2018
نسخة للطباعة
Impérieuse nécessité de bien préparer les municipales

Le défi est important pour les composantes de l’Union civile qui vont participer aux prochaines législatives en front commun et en listes de coalition. L’initiative est de haute importance pour équilibrer les forces, en vue d’une bonne répartition des rôles dans les gestion des affaires locales.

Partie prenante de l’Union civile, le Mouvement "La Tunisie d’abord" a souligné hier l’impérieuse nécessité d’assurer une préparation optimale des prochaines élections municipales prévues le 6 mai 2018.

Onze partis politiques ont convenu de participer aux élections municipales dans des listes communes dans 48 circonscriptions municipales sous l’étiquette "l’Union civile". Cette décision a été prise à la mi-janvier, à l'issue d'une réunion des secrétaires généraux de la coordination des 11 partis politiques.

S’exprimant à la 2e session du comité constitutif de "La Tunisie d’abord", le coordinateur général du parti, Ridha Belhadj, a souligné que "la présentation de 48 listes dans 48 circonscriptions électorales est une mission difficile, appelant, à ce propos, les parties prenantes de cette nouvelle session à se mettre à pied d’œuvre pour choisir les meilleurs candidats à cette échéance électorale.

"L’Union civile n’envisage pas uniquement de participer aux élections municipales, mais aussi aux élections législatives et présidentielle prévues en 2019", a-t-il tenu à préciser.

L’adhésion du Mouvement "La Tunisie d’abord" à l’Union civile a pour but de renouer avec les citoyens et de se rapprocher encore d’eux, a de son côté souligné Faouzi Maâouia, dirigeant au parti.

"L’union nationale en Tunisie n’est qu’une grande imposture prédominée par des calculs partisans étriqués", a-t-il estimé, faisant remarquer que l’adhésion du parti à la coalition civile vise "à améliorer l’image des politiques auprès des électeurs".

Les partis signataires de la déclaration de l’Union civile sont "Afek Tounes", " Al "Badil-Ettounsi", "Machrou Tounes", "La Tunisie d'abord", "Al-Joumhouri", "Al-Moustaqbal" (l'Avenir), "Al-Massar", "le parti du travail patriotique et démocratique", La "Rencontre démocratique", le "Mouvement démocrate" et " Al-Moubadara".