Obligation de résultat, pour les uns et les autres - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
18
2018

EST – CAB

Obligation de résultat, pour les uns et les autres

Samedi 27 Janvier 2018
نسخة للطباعة

L’Espérance ST et le CA. Bizertin vont se retrouver cet après-midi dans le cadre de la 16ème journée en ligue 1. Reste à savoir si les « Sang et Or » de Tunis et les Nordistes de Bizerte vont rééditer ou non leur prestation du match aller, un match au cours duquel cinq buts ont été marqués (3 à 2) au terme d’un beau chassé croisé. Un but d’Aounalli et Saïdani d’un côté, un but de Badri et deux de Khénissi qui sera le grand absent au sein de l’équipe de Bab Souika.

CAB : une réaction qui se fait toujours attendre
Difficile de le confirmer quand on sait que les uns et les autres ont connu un passage à vide auquel ils sont tenus d’y mettre un terme. Les Cabistes, auteurs d’une excellent entame de championnat avec cinq victoires d’affilée ( de la 3ème à la 7ème journée) et une 2ème place au classement général, seront un tant soit peu victimes de la démission de Lassad Dridi parti au CS. Sfaxien. Depuis, deux victoires sont venues s’ajouter aux cinq précédentes et une 6ème place au classement général.
Mais 26 buts marqués soit mieux que le CS. Sfaxien et l’Etoile SS et…22 concédées, le compartiment de la défense restant le talon d’Achille des Bizertins mis devant l’obligation de réagir après les deux faux pas des deux dernières journées à Sousse contre l’Etoile et à Menzel Bouzelfa devant l’ES. Zarzis.

Retour attendu de Machani et de Franck Kom
L’Espérance ST alterne, quant à elle, le bon et le moins bon s’en sortant avec le minimum de dégâts consolidant son leadership en dépit de la lassitude engendrée par une fin de phase aller stressante suivie d’une préparation en l’absence de dix joueurs retenus en équipe nationale A et en équipe olympique. Une Espérance ST victime des blessures de ses attaquants Khénissi et Ben Youssef et de la forme précaire affichée par quelques uns de ses titulaires incontournables.
Tous ces facteurs, ajoutés à la suspension de l’incorrigible  Bessaghaïer appellent quelques changements dans l’équipe rentrante. A commencer par le compartiment de la défense qui sera marqué par le retour de Machani aux côtés de Dhaouadi, au niveau de l’entre jeu, avec la titularisation d’entrée en jeu de Franck Kom. Un doute, néanmoins : qui de Majeri et de Jouini sera à la pointe de l’attaque ? Attendons voir.

Rafik BEN ARFA