La Tunisie de Jaques Pérez - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 17 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
17
2018

Photographie

La Tunisie de Jaques Pérez

Samedi 27 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Said Kasmi et Frédéric Mitterand consacrent un documentaire à l'oeuvre de Jaques Pérez. Ce film a été montré en avant-première cette semaine à la Maison de la photographie à Paris. A quand une rétrospective tunisienne?

 

 

 

 

La Maison européenne de la photographie a accueilli le 22 janvier dernier une rencontre autour de l'oeuvre de Jaques Pérez. Il s'agit d'un hommage mérité à un artiste essentiel et emblématique de la Tunisie contemporaine. Cet hommage a pris deux aspects avec d'une part une exposition de photos et d'autre part, la projection d'un film en avant-première.

Intitulé la Tunisie de Jaques Pérez, ce film est réalisé par Said Kasmi avec la complicité de Frédéric Mitterand. Produit par SK Média, ce film sera ensuite diffusé sur TV5. Il s'agit d'un documentaire de 52 minutes qui revient sur l'oeuvre de Jaques Pérez qui évolue entre photo documentaire et artistique. Pendant les cinquante dernières années, Pérez a photographié sans cesse la Tunisie et ses travaux ont souvent fait le tour du monde à commencer par ses clichés sur Sidi Bou Said.

 

Un parcours de cinquante ans

 

 

De fait, cet hommage rendu à Pérez par la Maison de la photographie à Paris est sous-tendu par la présence des photographes tunisiens dans leur ensemble. Toute une génération d'artistes ont en effet créé des oeuvres de lumière qui ont fait connaître notre pays et ont peu à peu posé les bases de la photographie documentaire et artistique en Tunisie. Citons par exemple les travaux du grand Kahia, de Mustapha Bouchoucha ou de Pierre Olivier, tous trois ayant mené le même parcours que Jaques Pérez. En ce temps, la photo était encore considérée comme un art mineur et son statut n'évoluera que lorsque le ministère des Affaires culturelles créera une direction pour la photo.

Dans la foulée, les talents nouveaux seront peu à peu révélés et les Ridha Zili, Anouar Ben Aissa et autres Mohamed El Ayeb investiront ce domaine dans lequel la continuité dont a fait preuve Pérez est remarquable. En effet, ce photographe a travaillé dans tous les axes possibles. Ses portraits dans le monde rural sont exceptionnels, ses collections sur les villes tunisiennes le sont tout autant tout comme certaines oeuvres plus abstraites. Dans le monde de la photo, Pérez est l'un des maîtres incontestés et ses approches ont fait école depuis des décennies.

 

Pour une rétrospective en Tunisie

 

Il faut saluer en lui l'un de nos pionniers mais aussi un artiste majeur qui a su capter la quintessence des subtilités tunisiennes. De fait, il serait important désormais qu'une rétrospective Pérez soit organisée à Tunis et ailleurs en Tunisie pour que les plus jeunes de nos photographes et le grand public découvrent l'étendue de son oeuvre et ses multiples facettes. Pareille exposition soulignera nécessairement notre dette envers ce grand photographe et permettra de mesurer la richesse de son parcours qui se décline à travers expositions, cartes postales et albums. En attendant, la ville de Paris rend hommage à ce grand photographe tunisien et c'est aussi un film qui lui est consacré et que nous verrons prochainement sur le petit écran et peut-être dans une salle de cinéma tunisienne.

 

Hatem BOURIAL