Les moyens pour revigorer la coopération - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 16 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
17
2018

Tunisie – Arabie saoudite

Les moyens pour revigorer la coopération

Samedi 27 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir l'investissement direct entre la Tunisie et l'Arabie Saoudite et la possibilité de développer des investissements conjoints comme une option stratégique qui aide à pénétrer d'autres marchés étrangers ont été au centre de la réunion du conseil d’affaires tuniso-saoudien, tenu jeudi, à Tunis.

Plusieurs chefs d’entreprises tunisiens et saoudiens ont pris part à cette réunion qui s'inscrit dans le cadre de la visite officielle qu’effectue une délégation d’hommes d’affaires saoudiens en Tunisies du 23 au 27 janvier 2018, a indiqué l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA) dans un communiqué, publié jeudi.

Les deux parties ont également abordé des questions relatives aux préoccupations communes des opérateurs économiques des deux pays. Ils ont notamment relevé que des obstacles entravent encore la coopération économique entre les deux pays et proposé de renforcer les actions de sensibilisation et de promotion des produits des deux pays.

Mohamed Kooli, membre du bureau exécutif national de l’UTICA et président de la partie tunisienne du conseil d’affaires qui présidait la réunion conjointement avec Souleimane El Airi, président de la partie saoudienne a souligné, dans son allocution que les relations économiques tuniso-saoudiennes n'atteignent pas encore le niveau excellent des relations politiques et des relations d'amitié entre les deux pays, mettant l’accent sur l'importance d'intensifier les visites des hommes d’affaires des deux pays pour explorer les opportunités d'investissement importantes qui s’offrent aux investisseurs dans des domaines multiples aussi bien en Tunisie qu’en Arabie Saoudite.

Ahmed Ghannam, vice-président du Fonds saoudien pour le développement a ensuite présenté aux exportateurs saoudiens et tunisiens le nouveau programme de promotion des exportations saoudiennes et les facilités qu’il offre aux opérateurs économiques des deux pays pour multiplier les échanges commerciaux bilatéraux.