Un souvenir pour Habib Chekhrouhou, fondateur de Dar Assabah - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 17 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
18
2018

Pour l’anniversaire de son décès

Un souvenir pour Habib Chekhrouhou, fondateur de Dar Assabah

Samedi 27 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Le fondateur de Dar Assabah, société d’édition et de presse éditrice des journaux « Assabah » et « Le Temps », feu Habib Cheikhrouhou, nous a quittés  le  27 janvier 1994, tout en restant, toujours, vivant, dans les cœurs et les mémoires.

Le défunt n’a pas, uniquement, créé de grands support de la presse tunisienne, mais avait, aussi, participé à l’instauration des fondements et des bases de l’information, en Tunisie, avec des médias qui collaient à la réalité du pays et aux préoccupations du citoyen.

L’Institution et ses supports ont participé à la lutte nationale contre le colonialisme, soutenu l’édification de l’Etat moderne, sans délaisser son rôle dans la critique et la conscientisation de l’opinion publique à l’importance des défis, chaque fois que nécessaire.

Habib Cheikhrouhou, fondateur des deux quotidiens et d’autres hebdomadaires, notamment Assabah Al Ousboui, se distinguait par ses sages et judicieuses orientations, avec un déploiement d’efforts pour que l’institution demeure, toujours, à l’avant-garde, et un modèle au niveau du respect des règles et de la déontologie de la profession.

Et même si le défunt a quitté ce monde, depuis des années, il n’en demeure pas moins qu’il est toujours présent dans les esprits, surtout qu’il a laissé aux « enfants » de Dar Assabah, aux lecteurs et à la patrie, une institution à laquelle nous sommes fiers d’appartenir.

C’est pour ces raisons que nous ne lésinerons pas sur l’effort, pour préserver cet acquis, avec le principe qu’il n’y a d’allégeance qu’à la patrie.