Pas de réforme sans les parties intervenantes - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 17 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
18
2018

Système éducatif

Pas de réforme sans les parties intervenantes

Samedi 27 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Aucune réforme ne sera introduite au système éducatif avant de mener des négociations avec les différentes parties intervenantes dont les syndicats, les experts et les enseignants, a déclaré, hier, à l’agence TAP, Zouhaier Nefzi, chef du service de l'information et de la communication au ministère de l'Education.

Le responsable a évoqué également la nécessité d'établir une évaluation de l’expérience actuelle et la proposition des solutions convenables aux problèmes posés, confirmant qu’aucune nouvelle mesure concernant l’année scolaire courante 2017-2018, ne sera prise.

Nefzi a insisté sur l'impératif de tirer profit des expériences précédentes relatives à la réforme éducative et de l’évaluation périodique et continue du système éducatif.

Le ministère œuvre, a-t-il expliqué, à maintenir les volets positifs tout en prenant en considération les résultats atteints, signalant que le thème de l’horaire scolaire et d’autres sujets ayant trait aux affaires éducatives restent au centre des préoccupations du ministère.

L’objectif est de promouvoir les mécanismes de l’évaluation et d’alternance entre l’éducation et les activités culturelles et sportives outre l’adéquation entre l’horaire scolaire et la vie sociale.

Concernant les points évoqués, auparavant, par le ministre de l’éducation, Hatem Ben Salem, sur la modification de l’horaire scolaire en remplaçant le régime semestriel par le régime trimestriel et l’attribution d’un repos hebdomadaire chaque samedi aux élèves du primaire, la même source a précisé que ces points ne sont que des propositions et non pas des décisions.