Marchand : «Nous avons su trouver des solutions en attaque !» - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 18 Février 2018

Suivez-nous

Feb.
20
2018

Le CA se déchaine face à l’USMO

Marchand : «Nous avons su trouver des solutions en attaque !»

Mardi 23 Janvier 2018
نسخة للطباعة
Kasri : «L’expulsion de Ben Romdhane nous a été fatale! »

Le CA a eu ce qu’il voulait après sa victoire méritée face à l’US Monastir. Il a réduit l’écart qui le séparait de son adversaire de dimanche dernier et il rassure par la même occasion ses supporters en produisant un jeu plaisant et en se procurant plus d’une occasion même lors de la première période qui s’est terminée par un avantage d’un but pour les Usémistes. Ce qu’il faut retenir, c’est cette réaction des «Rouge et Blanc» malgré l’avantage au score des visiteurs et surtout cette capacité à créer le danger devant la cage adverse après chaque accélération. Marchand est en train de métamorphoser le club de Bab-Jedid et il insiste sur un détail très important, celui de se faire plaisir avant toute chose. Selon le technicien clubiste, les joueurs doivent aimer ce qu’ils font pour bien faire en coupe et championnat de Tunisie et en coupe de la CAF : « Je suis content de ce résultat parce que nous avons affiché un bon mental. Les joueurs ont montré qu’ils valent bien quelque chose et qu’ils portent les couleurs d’un grand club.

Ils ont compris qu’ils sont appelés à résoudre les problèmes posés par l’équipe adverse, à proposer un jeu spectaculaire et faire en sorte que les résultats soient positifs que l’on joue à Radès ou à El Menzah. L’objectif demeure les premières places au classement général. Pour être franc, l’Espérance et l’Etoile sont un cran au-dessus. Ils ont une longueur d’avance. Après tout est possible. Nous aurons à jouer tous nos matches à fond et on attendra de voir le résultat des courses. L’important, c’est de voir les joueurs prendre du plaisir en jouant au football et s’ils arrivent à le faire, les résultats devraient suivre. Il faut savoir que sans plaisir, les joueurs finissent par se lasser et sans le vouloir, ils finiront par lâcher quelques matches. Les objectifs sont multiples. Nous avons la coupe et le championnat de Tunisie sans oublier la coupe de la CAF. 

Avec l’expérience des anciens et l’ambition des jeunes, nous pouvons faire de bonnes choses. Pour revenir au match, nous avons bien pressé au milieu et nous étions bien positionnés en défense. Nous avons trouvé des solutions en attaque et c’est tant mieux. Lors de la deuxième période, nous avons fait la différence face à une formation qui a fini par céder sur le plan physique avec plus d’un joueur qui s’est plaint de crampe ».

Infériorité numérique !

Côté usémistes, l’expulsion de Fehmi Ben Romdhane a coûté cher. En effet, depuis sa sortie, l’US Monastir n’a fait que subir. L’équipe de SkanderKasri a pu tenir le coup après les premières quarante-cinq minutes malgré le nombre impressionnant des occasions clubistes. En comptant un joueur en moins, elle a fini par céder et aurait pu s’incliner sur un score encore plus lourd.Il faut rappeler que l’adversaire du CA n’a encaissé que sept buts depuis le début de l’actuel exercice. 

Avant-hier, il en a encaissé quatre en un seul match. L’expulsion de Ben Romdhane et la sortie de Walid Hicherisont pour beaucoup dans cette défaite et SkanderKasri le confirme : « Le tournant du match c’est le carton rouge de Fehmi Ben Romdhane. Les clubistes se sont retrouvés beaucoup plus à l’aise surtout dans les couloirs et ont su profiter de cette supériorité numérique. Le score est un peu sévère et je pense que nous avons payé cash notre esprit offensif. En voulant réduire le score, nous nous sommes lancés en attaque et nous avons fini par perdre par le score que vous savez et c’est la défaite la plus lourde pour nous depuis le début de cette saison ».

Désormais l’écart qui sépare les deux formations n’est plus que de deux points. La quatrième place se rapproche et est dans le viseur des clubistes. 

On rappellera que le match fut d’un très bon niveau technique et que les deux équipes gratifièrent les présents d’un excellent spectacle. On retiendra également le coaching de Marchand qui fut heureux avec les rentrées de Belaïd et Agoussi. Ce dernier, pour sa première apparition en « Rouge et Blanc », a marqué son premier but. De bon augure pour la suite de la compétition.

Mourad AYARI