Médina Jazz vient de voir le jour - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 26 Mai 2018

Suivez-nous

May.
27
2018

Club culturel Tahar Haddad

Médina Jazz vient de voir le jour

Mardi 23 Janvier 2018
نسخة للطباعة

C'est du 13 au 17 février que se déroulera au club Tahar Haddad la première édition de Médina Jazz avec un bouquet de musiques et quelques uns parmi les meilleurs interprètes tunisiens. Une première dans la médina de Tunis...

Le club culturel Tahar Haddad a un nouveau directeur en la personne de Mohamed Mehdi Mastouri. Animatur principal du club, ce dernier vient de remplacer Mouaouia Gharbi, appelé à de nouvelles missions au ministère des Affaires culturelles. Très rapidement, Mastouri qui connaît bien le club Tahar Haddad  où il a exercé depuis presque une décennie, a engagé une refonte de plusieurs programmes et apporté quelques innovations dont la plus remarquable - pour le moment - est la création d'un festival de jazz.

En effet, Médina Jazz vient de voir le jour et la première session de cette manifestation devrait se dérouler du 13 au 17 février avec la participation de nombreux artistes. L'événement est très attendu car, paradoxalement, la médina abrite rarement des concerts de jazz malgré la profusion des espaces. Mastouri vient donc mettre un terme à cette anomalie et devrait s'appuyer sur des artistes de premier plan pour réussir ce pari.

Cinq concerts et la fine fleur du jazz tunisien

Le programme complet de Médina Jazz n'a pas encore été rendu public. Toutefois, l'événement comprendra des conférences, des expositions, des ateliers et bien entendu des concerts. Cinq concerts sont au programme et devraient donner lieu à de vibrants rendez-vous avec la fine fleur du jazz tunisien. Les noms de Omar El Ouaer, Hamza Zeramdini, Imen Khayati, Mehdi Azaiez sont évoqués parmi les participants. Notons aussi la présence dynamique et fédératrice de Malek Lakhoua et Fawzi Chekili. Ce dernier devrait d'ailleurs ouvrir le festival avec une prise de parole qui racontera le jazz en Tunisie. Et sans doute, Chekili alliera-t-il la parole au geste en plaquant quelques accords sur sa légendaire guitare.

Médina Jazz est assurément une belle initiative qui viendra renforcer le tissu assez dense des manifestations musicales tournées vers le jazz. De plus, les artistes mentionnés sont en soi un gage de succès et de rayonnement pour ce nouveau-né auquel nous souhaitons longue vie et beaucoup de swing!

Hatem Bouriel

Mots-clés: