Objectifs diamétralement opposés - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 20 Mai 2018

Suivez-nous

May.
21
2018

USBG – EST

Objectifs diamétralement opposés

Dimanche 21 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Match entre extrêmes, cet après-midi, entre l’US. Ben Guerdane et l’Espérance ST ? A vrai dire, pas tout à fait après que la ligue nationale de football professionnel eut donné gain de cause à l’équipe de Samir Sellimi en lui octroyant les trois points de la victoire de son match de la 14ème journée contre l’ES. Zarzis.
USBG : s’en sortir à bon compte
Trois précieux points qui lui ont permis de céder la place de lanterne rouge à ces mêmes Zarzissiens tout en leur offrant une chance de refaire le retard de six points que Ben Guerdane accuse sur le CO. Mednine. Pour y parvenir, il faut aux protégés de Samir Sellimi négocier sans dégâts leur match de cet après-midi devant l’Espérance ST. Une entreprise à la limite difficile à réaliser mais possible pour une équipe de l’US. Ben Guerdane qui a souvent mis en difficulté les « Sang et Or » de Tunis.
Une équipe locale qui vient de profiter du mercato hivernal pour enrichir son effectif visant notamment son compartiment offensif jusque là limité en attaquants de qualité : huit buts seulement marqués en 14 rencontres outre une défense qui a concédé 21 buts. Il n’empêche dans la mesure où on ne perd pas espoir du côté de l’entourage pour s’en sortir à bon compte.
L’EST sans Khénissi  ni Ben Youssef
D’autant plus que l’Espérance ST se présentera sans quelques joueurs incontournables à l’instar de Taha Khénissi et Fakhreddine Ben Youssef, auteurs des deux buts qui ont marqué le  match aller, le 19 août dernier au stade de Radès. Une première sortie  pour Mondher Kebaïer qui n’aura bénéficié que de quelques trois semaines pour préparer une équipe au sein de laquelle manquaient une dizaine de joueurs retenus en équipe nationale A et en équipe olympique outre Mbarki et Ben Youssef blessés.
Les «Sang et Or» n’ont pas le choix car mis devant l’obligation du résultat en dépit des absences sus - mentionnées. Une équipe de Bab Souika qui tient à conforter son leadership et son avance de huit points sur son suivant immédiat, le CS. Sfaxien. Au niveau des  changements que va connaître l’équipe rentrante de l’Espérance ST, celle de l’attaquant de pointe vient en premier lieu et c’est Jouini qui tient la corde pour suppléer Khénissi. Côté défense, S. Derbali et Meskini sont en ballotage, le choix de l’entraîneur « sang et or » se porterait sur le premier nommé car plus rompu à ce genre de rendez-vous.

Rafik BEN ARFA