Y a pas eu photo - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 27 Mai 2018

Suivez-nous

May.
28
2018

CAN 2018/ Gabon – Tunisie (15 – 27)

Y a pas eu photo

Dimanche 21 Janvier 2018
نسخة للطباعة
• Aujourd’hui, contre l’Algérie

Revoilà la Tunisie, seule en tête de son groupe, après sa brillante victoire sur le Gabon dans une salle pleine à craquer devant un public tout acquis à la cause de son équipe représentative. Un match pourtant abordé avec un zeste d’inquiétude après notre prestation mi-figue, mi-raisin devant le Cameroun mais finalement conclu sur un score qui se passe de commentaires.
Un excès de confiance déplacé
Pas moins de douze buts d’écart au coup de sifflet final d’une rencontre bien dirigée par la paire arbitrale Hamadi Sidi Ali et Youssef Belkhiri. Un match précédé par cette déclaration émanant de l’entraîneur gabonais de nationalité française l’ex-international Jackson Richardson : « Je ne tiens pas à focaliser sur la Tunisie, notre adversaire de la 2ème journée, je me limite tout simplement à dire que  mes joueurs vont rééditer leur prestation de la veille contre l’Algérie ». Une déclaration qui est venue marquer un excès de confiance dans les moyens de son équipe. 
       Richardson n’en croira pas à ses yeux au fur et mesure que le match tirait à sa fin, son désarroi était visible à l’œil nu gagnant le banc des remplaçants à quelques minutes du coup de sifflet final.
Le raz-de- marée de l’équipe
tunisienne
En effet, passées les vingt premières minutes de jeu conclues sur le score de 5 à 5 et au cours desquelles Tunisiens et Gabonais ont allié le bon et le moins bon, les co-équipiers de M. Missaoui (un véritable rempart dans les buts) ont pris une avance rassurante de cinq buts, avance qui leur a permis de gagner en confiance pour aborder la seconde période de jeu avec un mental au top (mi-temps 11 à 6).  
    La seconde mi-temps fut un véritable raz de marée tunisien face à un ensemble gabonais qui, après avoir réduit l’écart, a attendu, à chaque fois, six minutes pour marquer ses 8ème , 9ème et 10ème buts  et treize minutes  pour en marquer cinq autres. C’est que dans les bois de la Tunisie, Makrem Missaoui a été à l’origine de pas moins de sept parades décisives. Lequel Missaoui méritait le titre de meilleur joueur du match à la place d’Oussama Hosni. 
Qu’est-ce qui a changé ?
Comment expliquer cette métamorphose dans le rendement de l’équipe tunisienne, peu rassurante au cours de son premier match contre le Cameroun et quasi-imprenable, vendredi soir, devant le Gabon ? Nous avons donné la parole à Riadh Azaïez, ex-entraîneur et directeur technique national.  Ecoutons-le :
« Je commence par dire qu’en dépit des absences pour cause de blessures, absences auxquelles est venue s’ajouter celle de Marouane Mgaïez, la prestation de notre équipe nationale contre le Gabon nous a fait oublier en grande partie celle de la veille contre le Cameroun. Une prestation d’autant plus rassurante dans la mesure où la mayonnaise commence à prendre. J’y perçois la qualité du travail entrepris par Gerona et Amor Khédhira et notamment son coaching. Rien qu’à travers les choix tactiques faits en fonction des points forts et faibles de l’adversaire lors du premier temps mort.
     Je suis plus que rassuré sur la suite de ce tour préliminaire comme en quats et en demi-finales dans la mesure où j’ai la forte impression que nos joueurs vont atteindre l’ultime tour de l’épreuve contre l’Egypte. Là où nos joueurs seront acculés à faire preuve d’application, d’homogénéité et de discipline tactique dans leur rendement tout au long des soixante minutes de jeu. Toujours faut-il mettre l’accent sur le travail de la base arrière en attaque pour marquer sur les tirs émanant des arrières ».     
Un message plus que rassurant venant d’un technicien qui en sait beaucoup sur le handball national et africain.
Tunisie :
Missaoui (GB) et Hamza (GB) – Toumi (5) – Boukadida (4) –Bannour (1) – Alouini – Hosni – Hadj Youssef (2) – Saafi (2) – Soussi (2) – Jaballah (2) – Zaïed (2) – Bhacha (4) –Chouiref (8) – Jaziri – Ben Abdallah (2)
Gabon
Essono (GB) – Nguema (GB) – Geffart –Wora (1) – Boubala – Tabanguet (4) – Obame (1) – Aubyeng (2) – Sgarel (1) – Nze Mba (2) – Lacritick (1) – Yorick (1) – Clementia (1) – Nze Samba (1) –Tchamda – Gervelas
  Contre les Fennecs
Notre équipe nationale qui caracole en tête de son groupe abordera cet après-midi son troisième match contre l’Algérie, cette fois-ci, à partir de 17h00. Nos voisins algériens ont perdu leur premier match contre le Gabon par un but d’écart (25 à 26) et battu le lendemain le Congo Brazzaville par 33 à 31.
      Méfiance tout de même. Voilà un troisième match à la portée des nôtres, sur le papier certes,  mais incertain quand il s’agit de derby.

Rafik BEN ARFA

 

Résultats 
Groupe A :

Congo  -  Algérie ………………..31 – 33
 (14-19)
Gabon – Tunisie…………………15 – 27
 (6-11)
Classement
1* Tunisie……………………….4 points
2* Algérie……………………….2 points
     Gabon………………………..2 points
4* Cameroun………………..0 point (- 1)
     Congo Brazza………………....0 point

Groupe B :
RD. Congo – Nigéria……………..28- 21
 (13-11)
Angola – Maroc…………………..32- 21
 (14-12)
Classement
1* Angola……………………….6 points 
2* Egypte………………….4 points (- 1)
3* RD. Congo………………2 points (-1)
4* Maroc…………………….0 point (-1)
5* Nigéria………………………..0 point