L’ISIE tranche en faveur de Nidaa - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
20
2018

Membres du gouvernement et activités partisanes

L’ISIE tranche en faveur de Nidaa

Samedi 20 Janvier 2018
نسخة للطباعة

"La loi n’interdit à aucun membre du gouvernement de participer aux activités de son parti en rapport avec les prochaines élections municipales prévues en mai 2018", a précisé hier le porte-parole de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Anis Jarboui.

La précision intervient sur fond des correspondances adressées par le Mouvement "Echaâb", le parti "Al-Jomhouri" et le Mouvement "La Tunisie d’abord" à l’ISIE pour l’avertir de l’attribution par le Mouvement Nidaa Tounes à des membres du gouvernement (ministres et secrétaires d’Etat) des responsabilités partisanes en rapport avec les prochaines échéances électorales.

Le Mouvement Nidaa Tounes avait annoncé le 10 janvier 2018 la création d’un Conseil national en charge du suivi des élections municipales et de l’accompagnement des listes électorales du parti et la désignation de 29 délégués au sein des différentes coordinations régionales du parti pour assurer le suivi des élections municipales.

Ce Conseil est composé, entre autres, de ministres du gouvernement en place.

Les délégués inclus aussi des membres du gouvernement dont certains ont récemment rejoint le mouvement Nidaa Tounes.

Selon Jarboui, "la loi n’interdit pas a priori l’attribution de telles responsabilités partisanes à des membres de gouvernement".

Face à la désignation du Secrétaire d’Etat aux Affaires locales et à l’environnement, Chokri Ben Hassine à une pareille responsabilité partisane, Anis Jarboui a tenu à préciser que l’ISIE va examiner la question et prendre les mesures nécessaires à ce sujet.

Le Secrétariat d’Etat aux Affaires locales et à l’Environnement représente l’autorité de tutelle en charge des délégations spéciales et un trait d’union entre le gouvernement et l’ISIE.

"Le Conseil de l’Instance va se réunir la semaine prochaine pour examiner cette question et publier un communiqué au sujet des plaintes adressées à l’ISIE", a-t-il assuré.

Le Mouvement Al-Chaab a adressé, hier, une lettre au chef du gouvernement et au Président de l’ISIE concernant la nomination de certains membres du gouvernement (ministres et secrétaires d'Etat) en tant que coordinateurs régionaux du parti Nidaa Tounes, chargés de la préparation des élections municipales.

Le parti estime que cette désignation est une exploitation explicite du potentiel de l'Etat au profit de ce parti. 

Pour Al-Chaab, il s'agit d'une démarche "dangereuse pour le processus démocratique", appelant le chef du gouvernement et le président de l’ISIE à rejeter cette désignation et à forcer les membres du gouvernement à choisir entre rester au gouvernement ou remplir des fonctions partisanes.

Le 15 janvier, le parti "Al Joumhouri" avait mis en garde, aussi, l’ISIE suite à la formation par Nidaa Tounes d’un organe national chargé de superviser la préparation des listes électorales incluant des membres du gouvernement et de confier à Chokri Ben Hassan, secrétaire d’Etat au ministère des Affaires locales et de l’environnement, la présidence du comité des électeurs et du suivi régional au sein du parti.

Le Mouvement Béni Watani avait, lui aussi, estimé, le 10 janvier 2018 que l’attribution à des membres du gouvernement en place des responsabilités partisanes en rapport avec les prochaines élections municipales suscite l’inquiétude et envoie un message négatif aux Tunisiens.

Mots-clés: