Nagguez change de cap - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 19 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
19
2018

ESS

Nagguez change de cap

Mardi 9 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Son transfert  au profit du  club  égyptien  d’El-Zamalek   était presque  effectué ( le joueur  s’est déplacé  en Egypte justement  pour parfaire   l’opération  et son club  n’attend que la  rentré d’argent), n’eut été  l’offre  surprise  émanant d’un  club européen, belge  en l’espèce , KV Courtrai (classé  8ième au Championnat  belge) pour  le détourner  des  pays des « Pharaons » en s’attardant  sur  l’offre  belge. En effet,  très  critiqué  sur son choix  du championnat égyptien par certains  spécialistes du ballon rond,  le  joueur s’est opportunément   ravisé  en profitant  de cette  voie  belge, sachant  par ailleurs, aussi  le  différend  qui l’oppose  déjà  aux  dirigeants du club Zamalkaoui sur  le plan  financier. Bref,  Hamdi  Naguez  ne sachant  plus  où se donner  de la  tête  s’est  accordé un temps de réflexion   en  demandant conseil  auprès de  son  club l’origine, l’ESS. Il  est question d’une  position  plus tranchée dans les  48 heures  qui suivent. 

Deux séances par  jour  

Après  une semaine de préparation   bien  orientée sur l’aspect  physique  essentiellement, le staff  technique  de l’ESS, sous la  conduite de l’algérien K. Madhoui,  a estimé que le moment est  venu pour  élever un tant soit  peu le rythme dans  la préparation  de l’équipe  en vue de la reprise  prévue le 20 janvier courant. En effet, depuis  trois jours  déjà,  le groupe  est soumis  à  deux  séances  d’entrainement  par jour. La première, matinale,  se déroule  généralement  sur  le green du  Golfe d’El-Kantaoui    training,  footing  sont  le  lot  quotidien. La  seconde, l’après-midi, sur la pelouse  du stade Maârouf   est  réservée  essentiellement  au  travail  technico-tactique. De fait, on sent  bien que le  rythme s’est  accéléré  durant  les  dernières séances, avec  surtout  des  interventions  fréquentes du  coach   lors des  exercices, pour  corriger  les  éventuelles  lacunes  relevées  ici et là.   

La «pointeuse»  est  en vigueur 

Pour mettre  fin à un certain  «laisser aller » dans  le comportement des joueurs, héritage du passé  non lointain,  et surtout  sévir contre  les  absences injustifiées et les  retards  à l’entrainement,  le staff  technique  en accord  avec les  dirigeants du club,  a  sollicité   l’installation   d’une «  pointeuse »  à l’entré  des  joueurs. Surpris  dans un premier  temps,  ces derniers  ont  bien  compris le sens  de cette décision.  La réussite sur le plan professionnel et  à fortiori sur le plan sportif  commence par  « un  comportement  exemplaire  emprunt de respect de soi et des  règles  qui régissent  le fonctionnement de l’institution comme l’ESS » dira  le  coach étoilé. 

Sadok SLIMANE

Mots-clés: