Quelle altérité pour demain? - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 16 Août 2018

Suivez-nous

Aug.
17
2018

Livre "Les Lumières et l'Islam" de Hédia Khadhar

Quelle altérité pour demain?

Mardi 9 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Très dialectique, le nouvel essai de Hédia Khadhar s'intéresse aux relations du monde arabe et musulman avec les Lumières. Avec un gros plan sur l'expérience réformiste tunisienne et une lecture des expressions artistiques contemporaines...

La librairie Mille Feuilles à La Marsa accueillera vendredi 12 janvier à 17h une rencontre culturelle autour du livre de Hédia Khadhar qui vient de paraître aux éditions L'Harmattan à Paris. Intitulé "Les Lumières et l'Islam", cet ouvrage porte le sous-titre "Quelle altérité pour demain?" et constitue le fruit de recherches effectuées depuis trente ans par Hédia Khadhar, universitaire de renom travaillant inlassablement sur deux questions cruciales qui sont les approches de l'Islam au dix-huitième siècle et leur héritage aujourd'hui ainsi que celle des constructions musulmanes des Lumières à partir du dix-neuvième siècle et leurs répercussions contemporaines.

Professeure émérite de l'Université de Tunis, Hédia Khadhar est docteur d'Etat ès lettres, fondatrice de la Société tunisienne d'études du dix-huitième siècle et organisatrice de plusieurs colloques portant sur l'Orient et les Lumières. Pour aborder la problématique choisie, l'auteure choisit une approche en quatre temps successifs. En premier lieu, elle étudie l'Islam dans les lettres françaises à l'aube des Lumières en se basant sur plusieurs textes littéraires et autres épisodes historiques. Cette première partie ouvre la voie à une seconde séquence dans laquelle l'Islam est étudié selon le prisme des philosophes de l'époque. Khadhar analyse aussi bien les traductions que les lectures et interprétations que nous devons à Montesquieu, Voltaire ou Diderot et D'Alembert.

De Montesquieu aux Printemps arabes

L'auteure inverse ensuite sa perspective et aborde dans les deux parties suivantes les lectures des Lumières par les réformistes musulmans. Elle évoque tour à tour la présence de Montesquieu dans la pensée arabe que les échos de Rousseau chez Haykal ou Taha Hussein. Khadhar se penche en particulier sur l'impact des Lumières sur les réformes politiques en Tunisie en étudiant les réformes de Khereddine et certains aspects du Pacte fondamental. De même, elle poursuit sa réflexion en analysant l'impact des Lumières sur la pensée arabe en envisageant les nationalismes nés au vingtième siècle et aussi les récentes évolutions du Printemps arabe. Dans cet esprit, elle s'intéresse aussi bien aux droits des femmes qu'aux expressions artistiques telles le street-art en Egypte et en Tunisie.

Enfin, dans sa postface à l'ouvrage de 277 pages, elle pose la question 'Orient, où est ton Occident?" tout en introduisant des réflexions sur l'universalité des Lumières et la relativité culturelle du modèle démocratique en fonction de chaque culture et chaque histoire. Hédia Khadhar présentera son livre pour la première fois en Tunisie et discutera ses thèses avec le public de la librairie Mille Feuilles au cours d'une rencontre qui s'annonce aussi passionnante qu'en prise avec notre actualité intellectuelle.

Hatem BOURIAL