Dans les choux ou dans les roses ? - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

Chronique

Dans les choux ou dans les roses ?

Jeudi 4 Janvier 2018
نسخة للطباعة

Il faudra voir avec Yamina Zoghlami: elle détient sans doute toutes les réponses à la question, puisque elle prône aujourd’hui –ô stupeur, ô tremblements!- l’éducation sexuelle à l’école. Ennahdha s’encanaille ou Ennahdha s’assagit? Voire… Mais il faut admettre que c’est un sacré programme et qu’il faut pouvoir suivre. 

Rassurez-vous: on a tout notre temps. Qui vivra verra n’est-ce pas? On attend pour voir. Il faut dire que sur ce plan-là particulièrement, Yamina Zoghlami n’aura pas inventé l’eau chaude mais c’est déjà pas mal d’oser se démarquer de son courant. A moins que ça ne soit un chemin pavé de «bonnes intentions» en amont et pour le reste… 

Il est vrai que par les temps qui courent, ce qui relève de l’évidence devient toujours sujet à caution. Et un exploit en soi, d’entreprendre de défoncer une porte ouverte. Surtout qu’en réalité, l’on préfèrerait de loin qu’elle reste fermée cette porte: c’est plus sûr; et surtout beaucoup moins risqué. 

Alors, qu’est-ce qu’on fait: on se décide? Tout changer pour que le reste suive et non pas tout changer pour que rien ne change. Pour le coup, plutôt que d’y aller timidement, et surtout dans les formes, s’il est question d’éducation ici autant y aller franchement et sauter un grand pas, en prenant pour exemple le meilleur système éducatif qui soit: celui de la Finlande. Car il s’agit d’être cohérent avec tout le reste et, en ce cas, ne pas lésiner sur ses ambitions. 

Ah l’Ecole Finlandaise pour nos enfants! Accompagné d’un grand soupir le «Ah». Soyons justes: on est loin du compte… Hélas…

Samia HARRAR