Fin d’année en toute sécurité: Déploiement de 54.000 agents - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 14 Juin 2018

Suivez-nous

Jun.
19
2018

Sécurité

Fin d’année en toute sécurité: Déploiement de 54.000 agents

Dimanche 31 Décembre 2017
نسخة للطباعة
Fin d’année en toute sécurité: Déploiement de 54.000 agents

Problèmes de circulation et crainte d’attentats terroristes sont les principales préoccupations des responsables sécuritaires, à l’occasion de la fête de fin d’année administrative et du retour des vacances scolaires et universitaires, ce qui nécessite une grande mobilisation, afin d’éviter le maximum d’incidents.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré avoir mobilisé quelque 54 mille agents des différents corps de la police, de la garde nationale et de la protection civile en prévision de la fête du réveillon.

Selon un communiqué, toutes les ressources humaines et matérielles seront également mobilisées lundi 1er janvier 2018 pour garantir une meilleure gestion du trafic routier et mieux organiser les déplacements des citoyens entre les différents gouvernorats, à l’occasion de la fin des vacances scolaires et universitaires et la fête du réveillon.

A ce propos, le département de l’Intérieur appelle les usagers de la route à adopter une conduite responsable, à éviter l’excès de vitesse, à respecter la priorité, à circuler sur la voie de droite et à éviter les dépassements interdits.

Obéir aux injonctions

Il invite également les usagers de la route à se conformer au code de conduite et à obéir aux injonctions de s’arrêter des agents de la circulation.

Le communiqué souligne que, pour tout renseignement ou éventuelle demande d’aide, la police de la circulation met à la disposition des citoyens et des usagers de la route les numéros de contact suivants :

- Numéro vert du ministère de l’Intérieur : 80.101.111,

- Police nationale : 197,

- Garde nationale (Unités terrestres) : 193,

- Garde nationale (Unités maritimes) : 194,

- Protection civile : 198,

- Salle de la police de circulation : 71.342.787 ;

- Centre national de renseignements de la Garde nationale : 71.960.448.

Pour une meilleure gestion du trafic

Déjà, auparavant, le porte-parole du ministère de l’intérieur, Khalifa Chibani, a indiqué qu’une série de mesures sécuritaires et routières ont été prises à l’occasion de la fin des vacances scolaires et universitaires et de la fête du réveillon.

Selon lui, plusieurs unités de la police routière ont été mobilisées sur l’ensemble du réseau routier du pays pour assurer une meilleure gestion du trafic routier et garantir la sécurité des usagers de la route.

Joint par l’agence TAP, Chibani a tenu à souligner que des alcoomètres ont été mis à la disposition des unités de la police routière pour mesurer le taux d’alcool chez les usagers de la route le soir du réveillon, faisant remarquer que toute infraction sera soumise à des sanctions.

Appuyées par des unités militaires, des unités sécuritaires ont été mobilisées dans plusieurs zones touristiques pour garantir la sécurité des établissements hôteliers, a-t-il encore expliqué.

Khalifa Chibani a tenu à rappeler que des réunions de coordination ont eu lieu dès le début de ce mois de décembre entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Défense nationale et le ministère du tourisme pour mettre en place des stratégies communes de sécurisation des vacances scolaires et universitaires et de la fête de fin d’année.

Vigilance des militaires

Par ailleurs et selon un communiqué rendu public hier, le ministère de la Défense nationale a annoncé que l’armée nationale a renforcé son déploiement sur les frontières terrestres et maritimes ainsi que sur les hauteurs ouest du pays.

En plus de la multiplication des vols de reconnaissance et de surveillance, elle participe également aux côtés des forces de sécurité intérieure aux campagnes de sécurité, particulièrement aux points de contrôle à l’entrée des villes, ajoute-t-on dans le communiqué.

«Toutes les unités militaires, tous corps confondus, sont maintenues en état d’alerte pour parer à toute éventualité», précise-t-on dans le même communiqué.

Mots-clés: