Nessma TV brave la HAICA - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
26
2018

Suspension de «Khalil Tounès» pour un mois

Nessma TV brave la HAICA

Samedi 30 Décembre 2017
نسخة للطباعة

La mise en demeure de la Haute instance pour la communication audiovisuelle (HAICA) n’a pas eu d’effet sur Nessma TV qui brave l’Instance et continue à afficher le visage de Nabil Karoui, tous les jours, en prime-time, faisant-fi de tout ce qui représente le pouvoir.

Le patron de Nessma TV se croit au-dessus de l’autorité et n’accorde aucune importance à cette mise en demeure, et il apparait qu’il n’est pas le seul à le faire. Il affiche «sa gentillesse et sa compassion « pour les pauvres tunisiens. Une gentillesse à toute épreuve sans contre partie aucune !.. Passons…

La HAICA avait annoncé, dans un communiqué publié lundi 25 décembre 2017, la suspension d’une durée d’un mois à compter de cette date, de l’émission «Khalil Tounès», diffusée sur Nessma TV. Elle avait estimé que de par la position de Nabil Karoui en tant qu’actionnaire dans le capital de  «Nessma Podcast», en plus d’être le fondateur de la chaîne et son ancien gérant, les présences quotidiennes de ce dernier dans l’émission, créée en hommage à son fils défunt, lui servent à faire sa propre promotion.

Selon les textes en vigueur, qui interdisent ce type de pratiques, la Haute Instance, qui a souligné avoir déjà émis des avertissements non pris en compte par la chaîne a décidé de suspendre l’émission.

En toutes circonstances, nul ne doit être au-dessus de la loi, comme tout un chacun de nous l’a appris, depuis sa prime jeunesse, et cette bravade ne fait qu’encourager à la désobéissance, ce qui n’arrange les affaires de personne. Pire encore, lorsque l’exemple vient du président d’une association représentant les hauts responsables de médias audiovisuels.

Si les personnes influentes font-fi de la loi, comment peut-on espérer que les citoyens la respectent ?

A bon entendeur, salut !

F.S