Sans trop forcer ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 17 Juillet 2018

Suivez-nous

Jul.
18
2018

EST - COM (3-1)

Sans trop forcer !

Jeudi 28 Décembre 2017
نسخة للطباعة

Synopsis*

Stade olympique de Radès

*Pelouse en bon état

*Public peu nombreux

*Arbitrage de M. Jalel Sahbani assisté de MM. Anis Ben Jemaa et Khamed Souyah. 4ème arbitre : Ahmed Dhaouadi. Commissaire : Jalloul Azzouz

*Espérance ST – CO. Mednine 3 à 1   (mi-temps 1 à 0)

*Buts de : Besseghaïer (24’et 46’), Bguir (52’) pour l’EST et Kosdoghli (83’) pour le COM 

*Avertissements : Belghali (COM)

*Espérance  ST :

Jmel – Meskini – Rabii – Machani – Talbi – Coulibaly (Frack Kom 56’) – F. Sassi – Bguir (Ben Htira 65’) – Besseghaïer (Majeri 80’)

CO. Mednine :

Jelassi – Arfaoui – Ksaïri – Errabii  – Kozdoghli – Naghmouchi – Belghali (Achour)– Touil -  – L. Traoré – Mnafeg (Falhi) – Chtioui (Hamrouni)

Quelle réaction de l’Espérance ST après la parité concédée contre le Club Sfaxien et le retrait de Faouzi Benzarti ? La victoire était certes impérative, elle le fut avec une première période de jeu mi-figue, mi-raisin et une seconde beaucoup plus convaincante.

Au passif du staff technique composé de Moïne Chaabani et Mejdi Traoui, les absences de Chaalali, Chemmam suspendus, de Ben Youssef blessé et de Dhaouadi qui a gardé le banc des remplaçants.. Recours aux jeunes Meskini titularisé pour la première fois en match officiel, Rabii et Besseghaïer. Côté CO. Mednine, Afouane Gharbi a aligné à une unité près la formation alignée trois jours plus tôt devant le Club Africain. 

Une équipe de l’Espérance ST à vocation offensive avec un seul pivot, Coulibaly et trois joeurs portés carrément en attaque, Badri, Besseghaïer et Khénissi. D’entrée en jeu, il était clair que les forces en présence étaient inégales, les « Sang et Or » de Tunis s’assurant une domination sans partage se créant moult opportunités de marquer par Badri (7’), Bguir (10’) et Khénissi (12’). Il a fallu attendre la 18ème minute pour voir Jmel faire sa première intervention et la 25ème qui permit à Besseghaïer d’ouvrir le score au terme d’une échappée de 40 mètres conclue par un tir qui trompa le gardien Jelassi. Les « Sang et Or » tombèrent curieusement dans l’à- peu- près, période non mise à profit par les visiteurs qui bénéficièrent de deux coups francs mal exécutés. Les visiteurs préférant beaucoup plus à défendre qu’à attaquer.  

Une seconde mi-temps abordée sur les chapeaux de roue par les « Sang et Or » qui, en l’espace d’un peu plus de dix minutes tuèrent le match en réalisant deux autres buts œuvres de Besseghaïer et Bguir après un échange de ballon avec Khénissi respectivement aux 46ème et 52ème minutes. A 3 à 0, l’Espérance ST retrouva son véritable football fait de passes courtes et de triangulations sans pour autant parvenir à marquer. Le gardien Jelassi intervient avec brio aux essais de Khénissi et de Besseghaïer avant de voir deux ballons du même Khénissi et de Badri finir tour à tour leurs courses sue le bas des montants droit et gauche de Jelassi à la 78ème minute.

Trois remplacements suivirent avec les remplacements de Coulibaly, Bguir et Besseghaïer par respectivement Franck Kom, Ben Htira et Majeri. Un Ben Htira qui n’a pas été servi par la chance, visiblement victime de l’absence de temps de jeu, il fut contraint de quitter le terrain. Toujours est-il que le CO. Mednine n’a pas attendu la sortie de Ben Htira pour réduire la marque par le biais de Kozdoghli qui, monté en attaque, évita Jmel sorti à sa rencontre pour marquer.

Rafik BEN ARFA