Démocratiser et échanger l’art sous toutes ses expressions - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 21 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
23
2018

Association Artistes Maghrébines (AAM)

Démocratiser et échanger l’art sous toutes ses expressions

Jeudi 28 Décembre 2017
نسخة للطباعة

C’est dans le but de permettre à tout artiste du Grand Maghreb professionnel ou amateur de partager et d’échanger sa passion artistique qu’a été crée en mai 2013 l’Association Artistes Maghrébines (AAM.) Cette association est présidée par sa fondatrice l’artiste plasticienne et la toujours ambitieuse et optimiste Sarrah Ben Aissa, entourée par un ensemble d’artistes qui partagent un espace géographique artistique, culturel et social. Diplômée en dessin d’art plastique et ancienne professeur d’art plastique dans plusieurs collèges secondaires de Tunis : de 1972, à 2010, Sarrah Ben Aissa expose ses œuvres en Tunisie et à l’étranger depuis 1972, à nos jours. 

L’AAM, avec l’aide de ses membres bénévoles et le soutien des Etats membres,  s’efforce de réaliser de multiples actions et activités artistiques, culturelles et sociales en Tunisie, comme ailleurs. Sa récente exposition a eu lieu à la galerie d’art et d’essai « Le Damier », à Mutuelleville en novembre sous le thème de : « Mat…et Brillance. » Une rencontre picturale sous la forme d’une exposition d’un groupe d’artistes plasticiens du Maroc, d’Algérie et de Tunisie avec un hommage à notre grand peintre Ali Aïssa (Alyssa.) L’AAM a pour orientations de démocratiser et d’échanger l’Art sous toutes ses expressions au niveau du Maghreb, d’agir pour l’écocitoyenneté, d’éveiller les potentialités créatives et de permettre l’échange du savoir-faire entre les artistes maghrébins. Et « Si l’art ne nous rend pas meilleur…A quoi sert-il ? » Disait Alice Walker, écrivaine et militante féministe américaine. Cette devise est le crédo de l’AAM.

Défoulement et passion

Et pour revenir à Sarrah Ben Aissa et en parlant d’elle-même, elle dit en substance : « C’est dans l’abstraction absolue que je me retrouve pour peindre mes toiles, lieu où je rêve ! Je me défoule entre lignes, formes et couleurs qui se multiplient et s’harmonisent suivant un rythme tantôt « spontané » et tantôt « étudié », je garde toujours la PASSION  de peindre, d’imaginer, de créer des espaces, des formes, des harmonies, des équilibres et des déséquilibres, des nuances, des matières, des lumières ou plutôt une palette aux couleurs des fois calmes harmonieuses et d’autres chatoyantes…MA PEINTURE DE BONHEUR qui me guide vers un art, vers une imagination personnelle… » Suivons les pas de l’artiste plasticienne Sarrah Ben Aissa et souhaitons davantage de succès à l’Association Artistes Maghrébines.

 Lotfi BEN KHELIFA