La mémoire du lieu et des couleurs - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
21
2018

Exposition de Nessiba Ayadi Laroussi, au Club Tahar Haddad

La mémoire du lieu et des couleurs

Mercredi 20 Décembre 2017
نسخة للطباعة

La plasticienne Nessiba Ayadi Laroussi tient sa nouvelle exposition au Club culturel Tahar Haddad sous le thème de : « La mémoire du lieu et des couleurs. » Un thème qu’elle défend fortement à travers plus de trente tableaux accrochés sur les cimaises du club. Sa peinture figurative et semi-figurative est axée sur les détails des lieux qu’elle met en évidence.

Les personnages et les lieux parfois de mémoire qu’elle peint sont pour elle des monuments à préserver et qui se trouvent dans la Médina, des portes, des mausolées et autres mosquées. Ils représentent des détails de son enfance quand elle faisait ses premiers balbutiements en la matière à l’école primaire et au lycée secondaire. Et quelle que soit la beauté féminine qu’elle peint, c’est un hommage qu’elle tient à rendre à Eve où on retrouve des nus. Mais elle dépasse parfois celle des femmes  tunisiennes pour peindre la beauté africaine en portraits de femmeses d’Afrique subsaharienne. C’est un attachement au beau et à la beauté en général. Pour Nessiba Ayadi Laroussi, l’ancienne professeur d’arabe et qui a soutenu une thèse de troisième cycle sur Nizar Kabbani sous la direction du Dr Taïeb Baccouche, la poésie occupe également une place importante dans sa démarche artistique. Nous la retrouvons à travers plusieurs tableaux où elle s’inspire de la poésie de Nizar Kabbani pour réaliser ses oeuvres en peinture et en calligraphie. Cela a lieu à travers le tableau « Limatha anti bithet ? » (Pourquoi toi, enparticulier ?) La Palestine et Al Qods, en particulier, sont, d’un autre côté, au coeur de cette artiste et représentée savamment sur un autre grand tableau. Une exposition qui mérite le détour. 

Lotfi BEN KHELIFA