La magicienne des vitrines Hermès - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 16 Décembre 2018

Suivez-nous

Dec.
16
2018

Livre.. «Leila Menchari, la Reine Mage»

La magicienne des vitrines Hermès

Mercredi 20 Décembre 2017
نسخة للطباعة

Un nouvel ouvrage consacré aux oeuvres éphémères de Leila Menchari vient de paraître, rendant hommage à cette styliste-artiste tunisienne qui a décoré trois décennies durant les vitrines de l'enseigne Hermès...

Les éditions Actes Sud et la prestigieuse maison Hermès viennent de coéditer un livre dédié à Leila Menchari. Cet ouvrage rend hommage à cette Tunisienne qui a décoré pendant plus de trois décennies les vitrines de Hermès. Cet album est aussi un regard rétrospectif sur une carrière qui s'est étalée entre 1978 à 2013. Ce livre est en effet un catalogue détaillé qui vient de paraître sous le titre "Leila Menchari, la Reine Mage".

L'ouvrage revient en détail sur une exposition qui s'est tenue au Grand Palais à Paris et s'intitulait "Hermès à tire d'aile". Il s'agit d'une plongée dans les univers de Menchari qui avait été présentée en novembre 2017. La tradition chez Hermès voulait que quatre fois par an, un nouveau décor soit imaginé par Menchari pour les vitrines du magasin mythique de la rue du faubourg Saint-Honoré.

 Une artiste nomade aux quatre vents de l'art

Née en 1927, Menchari est arrivée par hasard chez Hermès où elle a commencé en 1961. Diplômée des Beaux-Arts de Paris, Menchari aura vite pour surnom "La Reine Mage", une expression venue tout droit de l'imaginaire de son ami l"écrivain Michel Tournier. Succédant à Annie Beaumel en 1978, Menchari allait créer à en perdre haleine, avec toujours de belles innovations et un esprit totalement ouvert aux quatre vents de l'art. On parle encore dans les milieux de la mode des trois tonnes de sable tunisien qu'elle a importé à Paris tout en évoquant ses inoubliables vitrines qui pouvaient aussi bien représenter le palais d'un maharadjah, un désert ou une forêt tropicale. 

Fourmillant de personnages glanés au fil des lectures et des voyages, le monde de Menchari est aérien et nomade. Entre chevaux ailés , tentes de bédouins, météorites imaginaires et améthystes géantes, les univers de Menchari naissent après de longues retraites dans sa villa de Hammamet dont le jardin légendaire abrite une trentaine de paons. Au Grand palais, Menchari a recréé ses vitrines les plus célèbres et offert de nouvelles incursions dans un monde féérique. L'exposition s'est poursuivie du 8 novembre au 3 décembre et peut désormais être prolongée par la lecture du précieux ouvrage que signe Michelle Gazier, pour les éditions Actes Sud. 

Un livre qui complète avec bonheur les ouvrages antérieurs consacrés aux travaux de cette magicienne des vitrines, auteure d'oeuvres impromptues et éphémères. A lire aussi "Les contes nomades de Leila Menchari" et aussi "Orient-Hermès, les voyages de Leila Menchari". Et bien entendu, "La reine mage" qui fait l'actualité des Beaux-livres en cette fin d'année.

Hatem BOURIAL

Mots-clés: