* L’EST champion d’hiver * Le CA revient à la charge * ESM la fin du calvaire - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 19 Janvier 2018

Suivez-nous

Jan.
20
2018

Mise à jour de la 8ème J

* L’EST champion d’hiver * Le CA revient à la charge * ESM la fin du calvaire

Mardi 19 Décembre 2017
نسخة للطباعة

L’Espérance ST a été le grand bénéficiaire de cette mise à jour de la 8ème journée en dépit de la parité ramenée du stade Hédi Ennaîfer du Bardo. Car au même moment ou presque, le CS. Sfaxien n’a pu se débarrasser de l’AS. Gabès qui lui rendait visite. Conséquence : l’équipe de Bab Souika est champion d’hiver, un titre symbolique certes mais en mesure de constituer un bon départ pour la suite du championnat en attendant le classico de samedi prochain contre ce même CS. Safxien qui campe à cinq longueurs.
Une mise à jour marquée par le retour du Club Africain remis sur orbite avec une cinquième victoire qui le relance vers les hauteurs du tableau contrairement à l’Etoile SS qui ne semble plus au bout de ses peines. Une mise à jour au cours de laquelle les contestations visant l’arbitrage ne fait que s’amplifier au fil des rencontres. Outre ce mal que l’on ne parvient pas à juguler : celui de voir les fumigènes et d’autres projectiles divers faire leur apparition à chaque rendez-vous  dans tous les stades du pays.     

Un petit derby qui a tenu ses promesses
Cela étant, devons-nous continuer à qualifier de « petit » tout derby  mettant aux prises le Stade Tunisien et l’Espérance ST après celui vécu samedi dernier dans le cadre de la mise à jour de la 8ème journée ? Un match plein en dépit de l’état du terrain, indécis jusqu’à ses dernières secondes mais, néanmoins, terni par les cinq minutes d’arrêt de jeu suite aux jets de projectiles divers dont une dizaine de fumigènes sur le terrain.
Une avance de deux buts, œuvres de Jacques Besson en l’espace de trois minutes en première période de jeu jetant le doute au sein d’une Espérance ST qui continue à souffrir de l’absence de son attaquant Taha Khénissi. Une avance au score méritée pour la bande de Mohamed Kouki qui a réalisé sa meilleure prestation depuis le coup d’envoi du championnat en ligue 1.
Il a fallu  cette reprise des 30 mètres de Chemmam à deux minutes de la pause pour remettre sur orbite des « Sang et Or » jusque là hésitants et visiblement mal en point. La seconde mi-temps a été mieux négociée par les visiteurs qui mirent une pression continue sur la défense stadiste qui a fini par céder  un penalty pour une faute de Boulaabi sur Dahaoudi monté au charbon. L’honneur est sauf pour l’Espérance ST assurée du titre symbolique de champion d’hiver le 26ème dans le long parcours de l’équipe de Bab Souika. Et bravo pour les joueurs de l’équipe du Bardo qui sont sur une courbe ascendante.

Des Sfaxiens victimes de leur manque de concentration
En se faisant tenir en échec à domicile, le CS. Sfaxien a loupé une belle occasion pour revenir à deux points du leader espérantiste à une semaine de son classico en fin de semaine. Pourtant, le match a bien démarré pour les « Noir et Blanc » qui ont ouvert le score trois minutes à peine après le coup d’envoi, but œuvre de Marzouki qui a trompé d’une tête plongeante Ayari, le gardien de l’AS. Gabès. La victoire de l’équipe locale ne faisait plus de doute d’autant plus que son vis-à-vis gabésien souffrait de l’absence de trois joueurs pour différentes raisons.
Sauf que Ben Salah allait récidiver en chargeant inexplicablement Mezlini en pleine surface de réparation entraînant le penalty que l’Algérien Guechi ne fut pas prié pour égaliser. Du coup, le match se transforma en un face à face entre  une équipe qui attaque, le Club Sfaxien et  une autre qui défend, l’AS. Gabès, avec pas moins de onze joueurs dans sa zone. Difficile de passer dans cette véritable d’araignée qui a fini par coûter deux précieux points perdus par l’équipe locale. Et un point précieux, celui-là, pour les Gabésiens de l’Avenir.

L’ESS : le réveil se fait toujours attendre
Quatrième défaite de la saison pour l’Etoile SS qui n’a pas connu semblable parcours tout au long de ces dix dernières années. Ce fut dimanche devant le Club Africain sous l’œil de son nouvel entraîneur, l’Algérien Khereddine Madhoui. Un tout petit but œuvre  du jeune Zemzemi sur un penalty longuement contesté par les Sahéliens. Il faut reconnaître que la prestation du sieur Maher Harabi n’a fait que des mécontents de part et d’autre. Une victoire précieuse pour l’équipe clubiste qui remonte allègrement au classement général, la deuxième d’affilée depuis l’arrivée de Bertrand Marchand.
Une défaite, la première de l’Etoile depuis 2012 devant l’équipe de Bab Jedid qui voit son retard sur le leader espérantiste et son suivant immédiat, le CS. Sfaxien se creuser d’un match à l’autre. Injuste certes pour une Etoile SS qui a manifestement contrôlé une bonne partie de la rencontre sans trouver la faille au sein d’une défense clubiste qui souffrait pourtant de l’absence de Ifa.  

Le bout du tunnel pour l’ESM
Enfin, la délivrance pour l’ES. Métlaoui qui a attendu la venue du CA. Bizertin pour mettre un terme à une série de contre performances  qui ont failli entraîner le départ de Ghazi Ghraïri pour insuffisance de résultat. Un Ghraïri dont personne ne doute de ses capacités et de sa longue expérience. Toujours est-il que ce sont les joueurs qui font l’entraîneur et non le contraire. Cette fois-ci, ce fut grâce à un premier but marqué en début de seconde mi-temps par Fehmi Maaoani (49’) et à un deuxième tir réussi par Imed Minaoui  un peu plus de vingt minutes plus tard.
Cinquième défaite des Bizertins qui ont joué de malchance dans la zone adverse, Aounalli en sait quelque chose. Les choses ne sont plus les mêmes depuis le départ de Lassaad Dridi. Les Cabistes  ne comptent  plus qu’un point d’avance sur son adversaire de dimanche dernier.

Rafik BEN ARFA

 

Résultats
ST-EST :    2-2
CSS-ASG :    1-1
CA-ESS :    1-0
ESM-CAB :    2-0

Classement
1/ EST 32 pts (-1)
2/ CSS 27 pts (-1)
3/ USMo 23 pts
4/ ESS 20 pts (-1)
5/ CAB 19 pts (-1)
6/ CA 18 pts (-1)
7/ ESM 18 pts
8/ ST 17 pts (-1)
9/ ASG 16 pts
10/ SG 14 pts (-1)
11/ COM 13 pts (-1)
12/ JSK 13 pts
13/ ESZ 6 pts
14/ USBG 4 pts